Coronavirus : le cri d'alarme de la SPA face aux risques d'abandon et de catastrophe sanitaire !

Campagne de la SPA contre les abandons / © SPA
Campagne de la SPA contre les abandons / © SPA

Face aux craintes de contamination du coronavirus : les animaux de compagnie ne sont pas épargnés. La SPA craint la multiplication des abandons alors que l'ensemble des centres sont fermés au public depuis le dimanche 15 mars, et que les rumeurs vont bon train.

Par Catherine Jauneau


En Bretagne, on compte sept refuges de la SPA, il y en a 52 en tout sur le territoire national.  Même s'ils sont fermés au public, en conformité avec le plan d'action Covid-19 du gouvernement, les salariés, en dehors des bénnévoles, continuent de soigner chiens et chats avec des équipes cloisonnées au maximum.

Mais l'association est plus qu'inquiète face au futur comportement des propriétaires, tentés d'abandonner leurs animaux par crainte de contamination et en appelle à leur responsabilité. Face aussi aux chutes d'adoption qui pourraient conduire à une catastrophe sanitaire.
 

Moins d'adoptions, fourrières et refuges saturés

 

Très concrètement, les fourrières publiques, ainsi que les refuges des associations de protection animale qui récupèrent les animaux auprès de ces fourrières pour les faire ré-adopter, sont déjà pratiquement tous saturés en terme de capacité d’accueil. Or, la fermeture au public des refuges va freiner drastiquement les adoptions.

La conclusion de cette situation exceptionnelle est très simple : Si une vague massive d’abandons d’animaux de compagnie intervient, cela entraînera une vague d’euthanasie massive dans les fourrières, comme le prévoit la loi française. Les associations ne seront plus en capacité d’absorber le flux d’abandons venu des fourrières.

« Nous appelons tous les propriétaires d’animaux de compagnie, tous les Français sensibles à la cause animale à relayer massivement qu’il serait dénué de bon sens et d’humanité d’abandonner son animal pour des fausses rumeurs. Merci à tous de diffuser un maximum cette information cruciale pour éviter que nos animaux de compagnie ne payent un lourd tribut. Soyons juste, tous ensemble, humains ! » Jacques-Charles Fombonne, le président de la SPA.


La SPA communiquera dans les jours à venir sur son site Internet et ses réseaux sociaux, la stratégie d’adoption responsable qui sera mise en place pour tenter de limiter la saturation de nos refuges : prise de rendez-vous individuel, animal déjà repéré au préalable sur le site Internet, premier entretien par téléphone avant une potentielle venue, afin de protéger adoptants et personnels.
 

Les réponses de la SPA à vos questions



LES ANIMAUX ONT-ILS ET TRANSMETTENT-ILS LE COVID-19 ?
NON

L’Organisation Mondiale de la Santé indique, qu’à ce jour, aucun élément ne permet de penser que les animaux de compagnie sont impliqués dans la circulation du virus. Toutes les sources scientifiques, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et l’OIE (organisation mondiale pour la santé animale) en tête, concordent. 

Le COVID-19 n’atteint pas les animaux de compagnie comme les chiens et les chats, et ils ne sont pas impliqués dans la propagation de cette épidémie. Un seul cas dans le monde à Hong-Kong relate de la présence d’une forme mutée du COVID-19 chez un chien, mais les recherches indiquent que cette version mutée du virus ne peut se transmettre à l’homme.

En France, les spécialistes appellent également au calme face à l’hypothèse d’une transmission de ce coronavirus de l’homme à l’animal de compagnie et vice-versa. « Il n’y a aucune indication que ça puisse arriver » balaie le Docteur Sophie Lepoder, vétérinaire et virologue à l’Ecole vétérinaire de Maisons-Alfort (Val-de-Marne). « Les coronavirus sont une très large famille. Les chiens ont leur coronavirus, les chats ont aussi leur coronavirus. Et ils n’entrent pas dans l’organisme de l’être humain. ».
 
 

DOIS-JE PROTÉGER MON ANIMAL ?
OUI !


Pour des questions de bon sens, pendant cette période de confinement, votre animal de compagnie doit être protégé comme un membre de votre famille. Il doit rester avec vous dans votre appartement ou votre propriété. Les conseils restent toujours les mêmes : bien se laver les mains après avoir touché son animal de compagnie, garder un environnement propre et sain en nettoyant le plus souvent possible et éviter d’embrasser ses animaux. 

En revanche, promener son chien à l'extérieur afin de satisfaire ses besoins physiologiques est plus que nécessaire.
Pour cela, imprimer obligatoirement l'attestation mis à disposition sur ce lien officiel.

 

DOIS-JE ABANDONNER OU TUER MON ANIMAL ?
NON ! 
Non, non et NON.


Les membres de l'AFCD (Agriculture, Fisheries and Conservation Department) ont d’ores et déjà indiqué qu’il ne fallait en aucun cas céder à la panique et encore moins abandonner ses animaux ou les faire euthanasier pour ne prendre aucun risque. « Les propriétaires d'animaux ne doivent pas être trop inquiets et ne doivent en aucun cas abandonner leurs animaux » a déclaré le ministère de l'agriculture de Hong Kong. 


QUELLES MESURES LA SPA PREND-ELLE ?

En conformité avec le plan d’action COVID-19 du gouvernement, la SPA, comme toutes les associations de protection animale, ferme au public tous ses refuges, Maisons SPA et dispensaires depuis le dimanche 15 mars jusqu’à nouvel ordre.

Les animaux continueront d’être nourris, soignés et l’entretien des refuges perdurera. Les refuges ont presque tous atteint leur capacité d’accueil maximale.
 

 

⦁ LA SPA rappelle que l'abandon est puni par la loi et passible de deux ans de prison et de 30.000 euros d'amende.
⦁ La personne qui exerce, publiquement ou non, des sévices graves, ou de nature sexuelle, ou qui commet un acte de cruauté envers un animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité, encourt deux ans de prison, et 30 000 € d'amende. Il peut prononcer également, à titre complémentaire : l'interdiction, définitive ou non, de détenir un animal, et l'interdiction, pour 5 ans maximum, d'exercer l'activité professionnelle qui a permis de préparer ou de commettre les sévices et actes de cruauté.
 
Pour toute question sur les animaux et le COVID-19, et l’adaptation de la SPA à la situation, rendez-vous sur notre site internet www.la-spa.fr

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus