Coronavirus. Quel est le profil type des personnes à risques face au Covid-19 en Bretagne ?

Le COVID-19 frappe davantage les hommes que les femmes. / © Istock
Le COVID-19 frappe davantage les hommes que les femmes. / © Istock

Le premier cas de Covid-19 en Bretagne a été signalé le 26 février 2020. Grâce aux données chiffrées des établissements de santé, Samu, hôpitaux, laboratoires, il est possible de dresser le profil type du patient en état grave et ainsi définir les personnes à risques face au coronavirus.

Par Benoit Thibaut


L'Agence nationale de santé publique, Santé Publique France a mis à disposition les données chiffrées issues de l'Agence régionale de santé (ARS) Bretagne, des médecins libéraux, du SAMU, de SOS médecins, des médecins urgentistes, des laboratoires hospitaliers et de ville, des services de réanimation et de médecine d’urgence.

En voici une synthèse.
 

Profil type du patient Covid-19 à risques  


Voici les données permettant de définir le profil type du patient touché sévèrement par le coronavirus et ayant été hospitalisé en Bretagne :
  • 75% des patients ont plus de 70 ans  
  • 74% sont des hommes
  • 86% des personnes décédées avaient plus de 70 ans
  • 70% des personnes en réanimation présentaient une maladie associée, facteur de risque supplémentaire (appelé également comorbidité)
  • Les comorbidités les plus fréquentes sont l’hypertension artérielle (31 %), une pathologie pulmonaire (21 %), un diabète (21 %) et un surpoids/obésité

Cela laisse à voir un profil type du patient à risques :
Un homme, de plus de 70 ans, présentant un maladie associée, comme de l'hypertension artérielle.

L’âge moyen des patients décédés à l'hôpital était de 72 ans et 90 % présentaient des maladies associées.


Ces caractéristiques se retrouvent dans des proportions similaires dans les autres régions de France.

Afin de rentrer dans le détail des données présentées par Santé Publique France, voici les élèments qui ont permis de dresser ce portrait type.
 

 

Répartition des patients hospitalisés en Bretagne


Au 5 mai 2020, 363 personnes sont actuellement hospitalisées en Bretagne. 197 hommes et 168 femmes.



Voici la répartition par tranche d'âge des patients dans les hôpitaux de la région.
 

Répartition des patients dans les services de réanimation en Bretagne  

 
Quelles sont les pathologies dont souffrent les personnes placées en réanimation ? S'agit-il plutôt d'hommes ou de femmes ?

À partir des données extraites des bilans épidémiologiques établis chaque semaine par Santé publique France, voici les éléments permettant de définir un portrait type des patients infectés par le coronavirus et placés en réanimation.


Pas d'excès de mortalité en Bretagne


Selon Santé Publique France, à l’échelle régionale, aucun excès de mortalité n’est détecté sur les périodes de février, mars et avril 2020, cela pour tous risques confondus, en comparaison des périodes similaires sur les années 2018 et 2019. 

Au 5 mai, 283 décès dûs au Covid-19 ont été recensés dans notre région.
  • 222 décès sont à déplorer dans les hôpitaux 
  • 61 décès ont eu lieu au sein des Ehpad en Bretagne, en raison du coronavirus

En Bretagne, 64% des personnes décédées du Covid-19 à l'hôpital avant le déconfinement avaient plus de 80 ans.  





 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus