Binic : la cale pleine de souvenirs, le Cotinga se dessine un nouvel avenir

Alexandre en plein bricolage sur le Cotinga / © A. Davoine
Alexandre en plein bricolage sur le Cotinga / © A. Davoine

Alexandre vit à Binic. Avec plusieurs amis, il a commencé à retaper le bateau de son père, aujourd'hui atteint d'un cancer. En août 2017, ils largueront les amarres vers la Guadeloupe, direction une nouvelle vie. Une aventure à suivre en vidéos, avant et pendant. 

Par Emilie Colin

Alexandre a 25 ans. Depuis quelques mois et avec plusieurs amis il remet en état le bateau de son père. Le Cotinga représente le voilier sur lequel il a grandi, que la famille possède depuis 20 ans. La légende familiale raconte même qu'Alexandre aurait été conçu à bord.

Alexandre, enfant, devant le voilier familial / © Photo de la famille Davoine
Alexandre, enfant, devant le voilier familial / © Photo de la famille Davoine

Il y a plus d'un an, son père apprend qu'il est atteint d'un cancer de la moëlle osseuse. Il n'a plus la force d'entretenir le voilier, songe à le vendre. Alexandre décide finalement qu'il le remettra en état. Toutes leurs économies passent dans ce projet. 

Passage de témoin


Prendre conscience du temps qui passe et de la fragilité de la vie, c'est ce que représente ce bateau. "Un lien aussi avec mon père, la seule chose sur laquelle on soit d'accord" souligne Alexandre.

Le Cotinga a rythmé son enfance : "J'ai appris la voile sur ce voilier grâce a mon père et cela représente a mes yeux le plus beau cadeau qu'il m'ait jamais fait. Beaucoup de mes souvenirs d'enfant sont présents sur ce bateau. Ma première fois à la barre, les premiers dauphins sauvages..... le fond du seau à vomi...Bref, le fait de voir mon père atteint de cette maladie m'a fait prendre conscience que ces souvenirs sont du passé. Il est donc très important pour moi de lui succéder à la barre et de porter ces rêves de transat, vers l'horizon."

Ce voilier doit surtout le conduire lui et ses amis, vers une nouvelle vie, puisqu'en août 2017, ils quitteront la Bretagne, pour s'installer en Guadeloupe, l'endroit même où a été acheté le Cotinga. Cette aventure, ils souhaitent la partager à travers des vidéos. Avant de prendre la route, ils en réaliseront plusieurs sur les réparations, sur la sécurité à bord, avec des tutoriels. Pendant le trajet, ils raconteront davantage leurs aventures. Ils en ont déjà publier une, pour donner un aperçu de l'ambiance. La prochaine doit arriver avant Noël.

Clin d'oeil


En 2001, Daniel, le père faisait l'objet d'un reportage de France 3 Bretagne, sur la sécurité en mer, à Saint-Quay Portrieux. Nous avons retrouvé les images. Devinez qui on voit ? 

Archives 2001 : reportage sur la sécurité en mer à Saint-Quay Portrieux





Sur le même sujet

Littoral, Aurélien Ducroz, de la poudreuse à l'écume

Les + Lus