Mad Jacques 2022. Comment Charlotte et Ophélie tentent de rejoindre la Creuse en auto-stop en une journée

Publié le Mis à jour le
Écrit par Lola Bodin-Adriaco

Comme 2 500 participants en France ce 11 juin 2022, Charlotte et Ophélie se lancent dans le défi de la Mad Jacques : rejoindre Chéniers en Creuse en autostop en une journée. Une première pour ces deux aventurières qui partent de Binic-Étables-sur-Mer (Côtes-d’Armor).

Coup de pouce pour les "Bitableuses sur Mer" ! C'est le nom que les deux festivalières se sont donné, elles sont bien parties pour gagner le record de rapidité Binic-Chéniers en stop : 546 km en 7 heures, selon leurs estimations. 

Les aventurières ont été accueillies par un jeune conducteur, Aurélien, qui s'arrête justement à Guéret. " Quelle chance on a déjà passé Parthenay près de Poitiers plus que deux heures et demie de trajet jusqu'à Guéret", s'étonne Charlotte Evain, autostoppeuse. Étape suivante : il ne leur restera plus que trente kilomètres pour rejoindre le lieu de rendez-vous du festival, à Chéniers.

Des Costarmoricaines aventurières

Les deux amies habitent toutes deux dans les Côtes-d'Armor, Charlotte Evain à Binic et Ophélie Boone à Étables-sur-Mer. Elles se sont connues il y a deux ans dans le cadre de Grain d’Pirates, grand rassemblement de fans de pirates et corsaires en tout genre à Binic, elles avaient envie d'explorer de nouvelles contrées.


Elles ont découvert cette année l'existence de la Mad Jacques Stop Creuse. Le principe est simple: plusieurs centaines de binômes s'élancent à travers toute la France, aucun itinéraire n’est obligatoire, l’objectif : d’atteindre le lieu d’arrivée en faisant du stop.

"On est des épicuriennes un peu folles, l'idéal c'est de profiter de la vie, on veut être en relation avec les gens, on aime les défis", affirment fièrement les deux autostoppeuses.

Grâce à l'autostop, les deux femmes ont fait la connaissance d'Aurélien, agent de sécurité qui partait en mission en Creuse. Déjà un point en commun trouvé   "C'est le destin qui nous l'a mis sur la route : on est tous les trois originaires de la Manche!", s'enthousiaste Charlotte.


Et sur la route, les trois nouveaux comparses ont l'air de bien s'amuser : on peut suivre l'avancée en direct des aventurières sur les réseaux. Ils chantent, ils dansent: heureusement, tout se passe pour le mieux.

En toute sécurité 

" J'ai vu deux femmes en stop à la sortie de Rennes, j'ai préféré les prendre dans ma voiture plutôt qu'elles ne se retrouvent avec de gens mal intentionnés", explique Aurélien.

Le principe du défi Mad Jacques depuis cinq ans, c'est de partir à l'aventure et de faire de nouvelles rencontres sans jamais se mettre en danger. L'organisation du festival suit tous ses participants à l'aide d'une application de géolocalisation sur smartphone pour garantir leur sécurité.

Une fois arrivées à bon port d'ici quelques heures, Charlotte et Ophélie pourront profiter de vingt-quatre heures de festival. Au programme : 15 concerts, DJ set, soupe à l’oignon, rencontres, projections et ateliers d’aventuriers. Le lendemain, elles seront raccompagnées, cette fois-ci, en car jusqu'à chez elles.

Bientôt Pékin Express

De nouvelles aventures sont proposées régulièrement. Prochain rendez-vous du 16 au 19 juin prochain un périple en Bretagne avec pour objectif de rallier l’Ile d'Ouessant en moins de trois jours. De leur côté, Charlotte et Ophélie visent plus loin:  " Si on ne s'engueulent pas sur ce trajet, on envisage même de s'inscrire à Pékin Express !"