Des bons pour un dépistage gratuit de la Covid-19, 63.000 Costarmoricains pourront en bénéficier

Une nouvelle campagne de dépistage du coronavirus est lancée en Bretagne. L'Assurance Maladie va distribuer des "bons pour tests" à 63.000 de ses assurés dans le département des Côtes d'Armor. Ils bénéficieront d'un test virologique et sérologique. Mode d'emploi de ces bons.

Les assurés concernés pourront bénéficier à la fois d'un test virologique et sérologique
Les assurés concernés pourront bénéficier à la fois d'un test virologique et sérologique © Alexandre MARCHI / MAXPPP
Une chance au grattage, une chance au tirage. Ce n'est pas un jeu de la F.D.J. mais une nouvelle campagne de dépistage de la Covid-19 lancée par le Ministère des Solidarités et de la Santé. Initiée dans cinq régions françaises, l'opération concerne en Bretagne 63.000 assurés du département des Côtes d'Armor. 


Mails ou courriers en juillet


Le principe est simple. Sur la base du volontariat, des bons vont être envoyés durant le mois de juillet, par mail ou par courrier, à l'ensemble des assurés du régime général de l'Assurance Maladie et de la Mutualité sociale agricole. Cinq communes sont ciblées : Saint-Brieuc, Yffiniac, Ploufragan, Langueux et Trégueux.

Même s'ils ne présentent pas de symptômes, les porteurs de ces bons bénéficieront "gratuitement et sans avance de frais" d'un test virologique (test PCR) et d'un test sérologique de la Covid-19. Ils pourront les effectuer dans le laboratoire de leur choix après avoir au préalable pris un rendez-vous par téléphone ou internet.

Chaque bon donne donc droit à deux tests différents. Tout d'abord un test virologique, le fameux RT-PCR, réalisé par un prélèvement nasopharyngé. Il permet de savoir si l'on est porteur du virus au moment du test. Dans un second temps, il est alors possible de faire le test sérologique par prise de sang. Celle-ci permettra d'identifier la présence d'anticorps et de savoir si l'on a été porteur du virus.


La liste des laboratoires mobilisés


Dans le cadre de cette campagne menée conjointement par la CPAM des Côtes d'Armor et la Mutualité sociale agricole, des laboratoires de proximité se sont mobilisés sur le territoire. En voici la liste : 

• Cerballiance-Plérin – 3 rue Paul Bert – de 13h30 à 17h30 - Rendez-vous au 02 96 79 29 29 et sur doctolib.fr

• Cerballiance-Yffignac – 54 rue du général de Gaulle – de 14h à 17h - Rendez-vous au 02 96 72 71 12 et sur doctolib.fr

• Cerballiance-Ploufragan – 27 rue des Villes-Moisan –de 14h à 17h - Rendez-vous au 02 96 78 78 43 et sur doctolib.fr

• SBL BIO- St Brieuc – 16, rue Michelet – de 14h à 17h - Rendez-vous au 07 56 06 38 68 et sur doctolib.fr

• SBL BIO- Plérin – 12, rue François Jacob – de 14h à 17h - Rendez-vous au 07 56 06 07 28 et sur doctolib.fr

• SBL BIO- St Brieuc – 28, rue Charles Pradal - de 14h à 17h - Rendez-vous au 07 56 06 36 95 et sur doctolib.fr

• Centre hospitalier Yves Le Foll – 10 rue Marcel Proust – de 8h à 15h30 – Rendez-vous sur l’application KELDOC

Par ailleurs la liste de tous les lieux de dépistage ainsi que leurs coordonnées téléphoniques sont disponibles sur le site sante.fr pour les personnes souhaitant effectuer leur dépistage au-delà des sites mentionnés ci-dessus.


Contrôler la circulation du virus


Pour l'Agence Régionale de Santé, "cette expérimentation s’inscrit dans une démarche plus globale d’élargissement des dépistages et du repérage des cas asymptomatiques. L’objectif est de s’assurer qu’il n’existe pas de circulation non connue du virus, et, lorsque des cas confirmés sont identifiés, de mettre en place les mesures d’isolement nécessaires pour casser les éventuelles chaînes de transmission. Cette expérimentation permettra également de déterminer si cette modalité incite les personnes des communes concernées au dépistage et pourra ainsi être étendue".
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société coronavirus : conseils pratiques
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter