Bretagne : des centaines d'interventions de pompiers suite aux vents violents et aux inondations

La départementale D9 (entre Guingamp et Lanvollon) innondée et coupée à la hauteur de la commune du Merzer (Côtes d'Armor) / © France 3 Bretagne - F. Leroy
La départementale D9 (entre Guingamp et Lanvollon) innondée et coupée à la hauteur de la commune du Merzer (Côtes d'Armor) / © France 3 Bretagne - F. Leroy

La tempête Ana secoue la France depuis dimanche soir. Même si la Bretagne, placée en vigilance jaune, est plus épargnée que d'autres régions, elle est, elle aussi, balayée par des vents violents et de fortes pluies. Les pompiers ne cessent de sortir pour des inondations et des arbres couchés.

Par Thierry Peigné

Depuis minuit dans le Finistère et depuis 5h dans les autres départements bretons, les pompiers bretons sont énormément sollicités ce lundi matin. En tout c'est plus de 300 interventions sur lesquelles les pompiers ont du intervenir.

Les Côtes d'armor, département le plus touché

Le point à 12h en Bretagne :
  • Dans le Morbihan, depuis minuit, le CODIS 56 (Centre Opérationnel Départemental d'Incendie et de Secours) comptabilise une quarantaine d'intervention, la moitié environ pour des arbres ou des branches tombés à terre et l'autre moitié pour des inondations de locaux, principalement des caves ou sous-sol de particuliers.

  • Dans le Finistère, le nombre de sorties avoisine à une soixantaine. Là aussi les interventions sont pour des chutes d'arbres et des assèchement suite à des inondations. "Pas de secteurs particulièrement touchés" nous dit-on au CODIS 29, "c'est disséminé sur tous le territoire du département".

  • En Ille-et-Vilaine, les sorties se sont multipliées en milieu de matinée et les intempéries ont principalement touché le nord du département. Le SDIS 35 (Service Départemental d'Incendie et de Secours) a décentralisé un PC sur Saint-Malo afin de mieux gérer la trentaine d'interventions. Les pompiers sont également sortis du coté de Rennes à six reprises.

  • Dans les Côtes d'Armor, c'est plus de 150 interventions qu'ont dû effectuer les pompiers qui sont submergés d'appels. Là-aussi, "cela concerne tous le département" explique-t-on au CODIS 22. Ce sont surtout les fortes précipitations qui sont tombées sans discontinuer depuis la nuit qui sont à l'origine d'inondations de locaux et de routes coupées. Dans de telles situations, les services des voiries des communes et de la DIRO sont mis à contribution.
  •  

Le reportage à Le Merzer (22) et à Saint-Malo (35) de Thierry Bréhier et Bruno Van Wassenhove

Tempête Ana en Bretagne
Le reportage à Le Merzer (22) et Saint-Malo (35) de Thierry Bréhier et Bruno Van Wassenhove - Interviews : commandant Sylvain Theis, chef du centre de secours de Saint-Malo - Gérard Mahé, responsable de la prévision régionale Météo-France

4 300 foyers privés d'électricité

A 12h, Enedis Bretagne, le gestionnaire du réseau de distribution d’électricité, dénombrait 4 300 foyers privés d'électricité dans la région, principalement dans les Côtes d'Armor.


Vigilance jaune pour les quatre départements bretons

Dans son bulletin de 12h, Météo France a maintenu la Bretagne en vigilance jaune aux vents violents et aux inondations jusqu'à 16h.

La carte de vigilance du bulletin Météo France 11h / © Capture site Météo France
La carte de vigilance du bulletin Météo France 11h / © Capture site Météo France

Les quatres départements bretons avaient déjà été placés en vigilance jaune ce dimanche. De fortes précipitations, de 20 à 40 mm d'eau par m² à certains endroits étaient annoncées.


Météo France prévoit une accalmie en Bretagne à partir de 15h-16h avec une soirée très calme. Le ciel va se dégager et des gelées vont se produire dans la nuit. Du verglas est donc à craindre ce mardi matin.

Météo France : point tempête Ana en Bretagne à midi
Gérard Mahé, responsable de la prévision régionale - Météo France

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Tempête Ana en Bretagne

Près de chez vous

Les + Lus