Neige et verglas en Bretagne. Les conditions de circulation bien améliorées en journée mais attention au regel

Après les pluies verglaçantes qui ont touché toute la Bretagne et particulièrement les Côtes d'Armor, les conditions de circulation ont été extrêmement délicates toute la matinée de ce vendredi. Le léger redoux de l'après-midi a apporté une accalmie mais de courte durée. La prudence reste de mise.

De nombreuses voitures se sont retrouvées au fossé, suite au verglas, comme ici sur une route du Finistère
De nombreuses voitures se sont retrouvées au fossé, suite au verglas, comme ici sur une route du Finistère © FTV

Un retour "à la normale"... jusqu'à demain samedi

En fin d'après-midi, le Finistère, le Morbihan et les Côtes d'Armor restaient toujours placés par Météo France en vigilance orange neige-verglas et l'Ille-et-Vilaine en vigilance jaune.

La situation sur les routes de la région s'étaient bien améliorée avec le redoux et les températures positives. Les pompiers des quatre départements bretons confient ce vendredi en début de soirée, ne pas avoir eu beaucoup d'interventions liées aux conditions météo dans l'après-midi. 

Les limitations de vitesse et interdictions de dépassement restent donc en vigueur dans ces trois départements (22, 29 et 56), en prévision du regel attendu cette nuit.

Entre 7h et 10h du matin demain, un nouvel épisode de pluies verglaçantes devrait toucher le Finistère, puis les Côtes d’Armor et le Morbihan, avec une possible extension sur les départements limitrophes précise la préfecture de défense et de sécurité Ouest. Un redoux significatif ne pourrait intervenir que dans l’après-midi de samedi.

 

Point à 14h :


Si les conditions de circulation se sont améliorées sur la Bretagne en cette mi-journée de vendredi, il reste encore quelques secteurs très délicats sur le réseau secondaire dans les Côtes-d'Armor, le nord du Morbihan et le Centre du Finistère. 

Dans l'après-midi, les éclaircies vont permettre une remontée des températures au-dessus de 0°C, favorisant un lent dégel jusqu'à 18h sur toute la région. "Je renouvelle mes demandes d'une vigilance absolue pour cette journée mais aussi pour la nuit prochaine, il nous faut vraiment reporter tous nos déplacements qui ne sont pas essentiels", a martelé vendredi le préfet de la région Bretagne Emmanuel Berthier lors d'une visioconférence de presse.

La préfecture des Côtes d’Armor a fait savoir qu'elle levait à 14h l'interdiction de circulation des véhicules de plus de 7,5 tonnes sur le réseau départemental.

L'accalmie de ce vendredi après-midi ne devrait être malheureusement que de courte durée puisqu'un nouvel épisode difficile se profile. Si samedi matin, quelques éclaircies peuvent se présenter, les sols refroidis par les températures de la nuit occasionneront à nouveau du verglas. Au fil des heures, la couverture nuageuse va s’épaissir et un nouvel épisode de pluies verglaçantes devrait toucher les Côtes d'Armor et le Morbihan mais épargner l'Ille-et-Vilaine.

Il faudra là aussi limiter ses déplacements et rester très prudent. 


Point à 13h 


Le CODIS (Centre opérationnel départemental d'incendie et de secours) des Côtes d'Armor précise qu'il n'a pas eu de répit depuis le petit matin. Même s'il n'est pas encore en mesure de chiffrer le nombre exact d'interventions, il précise que depuis 5h30, les pompiers ont toujours eu une cinquantaine d'interventions simultanément. La situation se calme depuis la fin de matinée mais lors de notre appel à 13h, ils avaient encore 24 opérations en cours. 

La majorité des interventions ont été pour des chutes de piétons sur les trottoirs ou les chaussées verglacés, et ceci sur toutes les villes du département. Des chutes qui parfois se sont soldées par des fractures de poignets ou de bras.

A noter également quelques accidents de voitures mais sans blessés graves, juste "de la tôle froissée".

Voici l'état de certaines routes secondaires en bretagne ce vendredi 12 février au matin. Ici à Saint-Jacut-de-la-Mer dans les Côtes d'Armor
Voici l'état de certaines routes secondaires en bretagne ce vendredi 12 février au matin. Ici à Saint-Jacut-de-la-Mer dans les Côtes d'Armor © N. Rossignol - FTV

 

Point à 12h

 

Compte tenu de l’amélioration des conditions météorologiques et des conditions de circulation, le préfet de la zone de défense et de sécurité Ouest a pris la décision de lever certaines mesures de restriction.

Ainsi, en Bretagne, tous les axes nationaux redeviennent accessibles aux poids lourds de plus de 7,5 tonnes (réouverture des RN12 Rennes-Brest, RN164 Rennes-Chateaulin). Et de préciser qu'une vigilance absolue pour tous les conducteurs, poids-lourds et véhicules légers, reste de mise. Les limitations de vitesse (moins 20km/h) et les interdictions de dépassement restent de mise. Il y a eu jusqu'à 600 camions immobilisés sur diverses aires dans les Côtes-d'Armor.

Dans le Morbihan, l'interdiction de la circulation des poids lourds de plus de 7,5 tonnes est levée depuis midi.

Même situation pour la circulation dans les Côtes d'Armor.


Point à 10h

Météo France maintient le Finistère, le Morbihan et les Côtes d'Armor en vigilance orange neige-verglas. L'Ille-et-Vilaine est en jaune.

La situation reste compliquée dans les départements bretons avec des routes secondaires toujours impraticables.

Selon Météo Bretagne, il faut remonter aux années 80 pour retrouver la traces d'épisodes de pluies verglaçantes aussi importants en Bretagne. "En 1987, un épisode avait paralysé un axe entre le Morbihan et le sud de l'Ille-et-Vilaine" précise le site.


Dans son point de 10h, la préfecture du Morbihan rappelle que les conditions de circulation sur le réseau secondaire restent difficiles, fortement perturbées voire localement impraticables. La circulation est impossible sur la RD 1 entre Pontivy et Gourin et difficiles sur Gourin, Guéméné-sur-Scorff, Cléguerec, Bubry, Pontivy, Pluméliau, Locminé, Pluvigné et Baud.

La prudence reste de mise sur les RN 165 - 166 et 24 où la circulation est possible.


En Ille-et-Vilaine, la préfecture précise que la vigilance jaune neige-verglas va perdurer jusqu’à samedi matin 10h. "Les sols sont froids et, si un instant de radoucissement local permet une fonte partielle, un regel va intervenir en soirée pour toute la nuit (-3 à -4°, voire -5° sur le pays de Fougères)" ajoute le préfet dans son communiqué.

Les conditions de circulation sur le réseau secondaire restent délicates, surtout dans le sud du département (Redon, Bain-de-Bretagne). La rocade de Fougères reste bien verglacée. A l'ouest du département, les conditions de circulation sont délicates sur la RN 12 et la RN 164.

Les mesures de restrictions de circulation des poids lourds supérieur à 7,5 tonnes sur les routes départementales et nationales sont maintenues dans le département jusqu'à nouvel ordre avec une vitesse abaissée de 20 km/h et une interdiction d'effectuer des dépassements.

Des poids lourds à l'arrêt et des conducteurs de voitures engagés à ne pas prendre la route ce vendredi matin en Bretagne
Des poids lourds à l'arrêt et des conducteurs de voitures engagés à ne pas prendre la route ce vendredi matin en Bretagne © Laura Roudaut - Francetélévisions

Le préfet d’Ille-et-Vilaine invite les automobilistes "à faire preuve d'une vigilance absolue, à reporter tout déplacement non essentiel et à respecter les consignes de sécurité".


Dans son point de 10h, le préfet du Finistère précise que la situation est toujours difficile. Les mesures concernant la circulation des poids lourds de plus de 7,5 tonnes (voir plus bas, NDLR) sont  par conséquent maintenues.

 

Point à 8h30

L'épisode de pluie verglaçantes a débuté par le Finistère vers 20h jeudi et s'est propagé dans le courant de la nuit sur le reste de la région, touchant particulièrement les Côtes d'Armor. Ce vendredi matin, le Finistère, le Morbihan et les Côtes d'Armor sont en vigilance orange neige - verglas.

Depuis 21h30 ce jeudi, des restrictions de circulation ont été imposées dans des départements en vigilance orange aux poids lourds, à partir de 7,5T, contraints de stationner sur des aires routières ou des zones de stockage, notamment en Bretagne sur la RN12 et la RN 164. 

 

Situation critique dans les Côtes d'Armor


Les préfectures ont mis en garde les automobilistes. "Réseau secondaire impraticable. Ne prenez pas de risque. Restez chez vous. Reportez vos déplacements", a ainsi tweeté vendredi matin la préfecture des Côtes d'Armor.

 

Carte des routes des Côtes d'Armor ce vendredi 12 février matin. En noir, les routes où la circulation est impossible
Carte des routes des Côtes d'Armor ce vendredi 12 février matin. En noir, les routes où la circulation est impossible © INFOROUTES22

 

Des axes impraticables dans le Morbihan


Dans le Morbihan, avec les chutes de neige de jeudi après-midi et les pluies verglaçantes dans la nuit, la situation est très délicate sur les axes de circulation. Avec des températures observées sous abris dans les terres de 0 à -3 degrés il y a eu du regel sur les chaussées humides.

Depuis le début de l'épisode neigeux, ce jeudi 11 février, 21 accidents ayant uniquement engendrés des dégâts matériels, ont été comptabilisés par les services de secours. 10 poids lourds ayant rencontrés des difficultés pendant la nuit ont été pris en charge par les mairies, indique la préfecture.

A 7h, la circulation était impossible sur la RD 769 sur l’axe Lorient et Le Faouet, la RD 1 entre Pontivy et Gourin. Le Pont d'oradour à Lorient était fermé à la circulation. 

Le préfet a pris un arrêté interdisant la circulation des poids lourds de + de 7,5 tonnes sur l’ensemble du réseau routier secondaire du département du Morbihan.

 

Des restrictions de circulation des poids lourds dans le Finistère



Dans le Finistère, avec les routes verglacées, le préfet appelle à la plus grande prudence. Avec des températures sous abris dans les terres de 0 à -3°C, les chaussées humides ont pu geler, provoquant localement des plaques de verglas principalement sur le réseau routier secondaire.

La circulation des véhicules de transport de marchandises de plus de 7,5 tonnes est interdite dans les deux sens sur les axes routiers suivants: 

- RN 4,

- RD 15, RD 24, RD 36, RD 769 entre Carhaix et Morlaix, RD 785 entre Roch-Tredudon et Morlaix.

Ces poids lourds ne sont pas autorisés à circuler sur la RN 12 et la RN 164. Des zones de stockage sont activées sur la RN 12 à hauteur de Plouigneau et sur la RN 164 à hauteur de Carhaix.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
circulation économie transports trafic routier