L1 - Lyon douche Guingamp, qui attend Gourvennec pour lancer son opération maintien

C'est le 8ème revers d'affilée pour l'EA Guingamp, qui malgré de bonnes intentions et l'ouverture du score, reste en queue de peloton avec 7 points.
Lyon Jérémy Sorbon ( Guingamp ) Martin Terrier ( Lyon )
Lyon Jérémy Sorbon ( Guingamp ) Martin Terrier ( Lyon ) © PHOTOPQRLE TELEGRAMMEMAXPPP
Deux buts et deux pases décisives plus tard, Memphis Depay ont permis à Lyon de sortir d'un match compliqué contre l'EA Guingamp, toujours lanterne rouge du championnat ce samedi pour la 13ème journée de Ligue 1.

Pour Guingamp, ce 8e revers de la saison signifie un triste statu quo en queue de peloton avec 7 points. Les Bretons attendent désormais lundi pour lancer l'opération maintien, avec l'arrivée de Jocelyn Gourvennec sur le banc, en remplacement d'Antoine Kombouaré, limogé mardi dernier.


Les réactions


Sylvain Didot (entraîneur de Guingamp): "Quand on joue une équipe du top 3 du championnat comme ça, on sait qu'avec la débauche d'énergie qu'on a eu en première période, qui a été énorme, on est peut-être amenés à souffrir. Mais on a rencontré, dans cette équipe du top 3, un joueur qui fait la différence ce soir avec deux buts magnifiques, c'est Memphis Depay.

À un moment donné, on a moins gardé le ballon chez eux. Eux se réorganisaient aussi un petit peu, il fallait qu'ils poussent donc tout devient plus difficile. On peut penser et on va dire sûrement que Lyon était un ton en dessous mais je pense que c'est parce que Guingamp a fait en sorte que Lyon soit un ton en dessous.

Mais l'équipe est un peu limitée en ce moment. Si, sur cette seconde période on avait des joueurs comme Ronny Rodelin ou Nolan Roux, on aurait été en capacité de peser un peu plus aussi
".


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
eag en-avant guingamp football sport