• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Ligue 1 : défaite de Guingamp à Montpellier

Le Montpelliérain Mihailo Ristic devant les buts de Guingamp, au Stade de La Mosson ce 3 avril 2019 / © SYLVAIN THOMAS / AFP
Le Montpelliérain Mihailo Ristic devant les buts de Guingamp, au Stade de La Mosson ce 3 avril 2019 / © SYLVAIN THOMAS / AFP

Montpellier, en perte de vitesse depuis trois mois, s'est relancé dans la course à l'Europe en prenant la 7e place de Ligue 1 après sa victoire (2-0) mercredi devant Guingamp, toujours relégable, en match décalé de la 30e journée.

Par AFP


Quatre jours après son échec en finale de la Coupe de la Ligue face à Strasbourg (0-0, 4-1 t.a.b.), Guingamp, privé de son attaquant Nolan Roux, a peiné pour se procurer des occasions. L'équipe de Jocelyn Gourvennec préserve la 19e place, avec un petit point de retard sur le barragiste, Caen, avant de recevoir Monaco au Roudourou.
 

Montpellier grimpe à la 7e place


Dominatrice d'un bout à l'autre, l'équipe héraultaise renoue avec la victoire à la Mosson, où elle n'avait plus gagné depuis fin janvier face à Caen (2-0), grâce à l'attaquant Andy Delort (22e), auteur de son 11e but de la saison, et à la recrue serbe Mihailo Ristic (78e). L'équipe de Michel Der Zakarian attise l'espoir. Elle grimpe à la 7e place aux dépens de Nice où elle se déplacera dimanche. Et, elle revient dans le sillage de Marseille (5e) et de Saint-Etienne (4e), qui comptent respectivement trois et quatre points d'avance.
    

Des Montpelliérains plus offensifs


Grâce au retour de plusieurs titulaires, comme le milieu Damien Le Tallec ou le défenseur Pedro Mendes, Montpellier a affiché tout à la fois plus de solidité et d'élan offensif, malgré un manque de réalisme. L'équipe du MHSC s'est ouverte la voie du succès à la 22e minute. Sur une merveilleuse ouverture du défenseur vétéran (41 ans) Vitorino Hilton, Delort a filé dans le dos de la défense bretonne pour gagner son duel face à Marc-Aurèle Caillard (22e).
    
Le gardien de l'En-Avant, Caillard, a été secondé deux fois sur sa ligne par Mehdi Merghem (25e) et Rebocho (77e) sur un tir en pivot de Gaëtan Laborde et une tête de Hilton, avant que l'international serbe Ristic, suite à un centre de Ruben Aguilar (78e), n'assure le 10e succès de Montpellier.
 

La déclaration de Jocelyn Gourvennec, l'entraîneur de Guingamp


"Je n'ai pas senti de fatigue physique après la finale (de la Coupe de la Ligue, ndlr), mais nous avons été en dedans. Mis à part sur une frappe de Merghem (64e, ndlr), nous  n'avons jamais inquiété Montpellier. J'ai secoué les joueurs à la mi-temps, mais cela n'a pas eu l'effet escompté. Il fallait montrer autre chose même si je peux comprendre que l'on ait laissé un peu de gomme en finale. On n'a jamais mis sur le reculoir Montpellier dont on savait qu'il encaissait des buts à la Mosson. On a manqué de grinta et de +peps+ dans les quarante derniers mètres. Et par ailleurs, on a fait deux grosses erreurs sur leurs buts. On a tenté des choses d'une manière gentille, mais cela n'est pas suffisant dans notre situation. Je n'ai pas le sentiment que Montpellier ait eu à forcer son talent pour gagner. Cela me dérange. J'attends de voir des lions samedi, car je ne veux pas rester sur cette impression".
 

Marcus Thuram, blessé à l'aine


L'attaquant de Guingamp Marcus Thuram s'est blessé lors de ce match à Montpellier, "Il s'est blessé au niveau de l'aine. On verra demain ce que cela donne", a déclaré  l'entraîneur breton Jocelyn Gourvennec. L'avant-centre âgé de 21 ans a été remplacé à la mi-temps par Alexandre Mendy. Le fils de l'ancien défenseur international Lilian Thuram passera des examens ce jeudi pour savoir s'il est en mesure de tenir sa place samedi devant Monaco, lors d'une rencontre importante dans l'optique du maintien.

 

Sur le même sujet

Philippe PAUL, sénateur LR du Finistère

Les + Lus