• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Plouguiel: Pierre Delcourt, la peinture au delà-des mots

© Sabine Marie-Murgue
© Sabine Marie-Murgue

Comment parler de la peinture, surtout de la peinture abstraite quand elle jaillit intuitivement sous le pinceau de l'artiste? Pierre Delcourt, ancien marin breton, poursuit ''à petits pas comptés'' sa recherche picturale et par-là même sa quête de soi au cœur du monde.

 

Par Sabine Marie-Murgue

Pierre Delcourt, artiste breton, ancien marin, réalise des peintures abstraites sur toile, sur papier, des encres et des livres d'artistes. 

Comme les peintres anciens du Quattrocento, il fabrique lui-même ses peintures avec des pigments, des liants, des diluants. Ce peintre utilise le plus souvent une palette d'ocres, de terres, des bleus outremer, des gris colorés pour mieux traduire l'univers de sensations qu'il cherche à projeter sur la toile.

Ce qui compte finalement, c'est de chercher grâce à la peinture à me rejoindre moi-même, et peut-être ainsi à rejoindre le monde. 


Car un tableau pour cet artiste, c'est une succession d'émotions, un moyen d'être présent au monde. Peint dans l'intimité de l'atelier de Plouguiel dans les Côtes d’Armor, la toile devient un espace où chacun va pouvoir retrouver une part de lui-même.
 
Pierre Delcourt, La peinture au-delà des mots

 

Au commencement était le vide

Au démarrage d'un tableau, Pierre Delcourt  ressent souvent l'angoisse de la toile blanche. "Ce qu'il faut, souligne-t’il, c'est faire le vide et arriver à être dans le tableau, comme en amont du langage".

Sans intention particulière, sans démarche conceptuelle, le peintre se lance: "Quand je me mets à peindre, il y a juste au départ une énergie, une nécessité, un élan, une angoisse’" et il poursuit en citant le peintre Pierre Tal Coat ''moins j'y mettrai mon nez au mieux cela se fera. Comme si j'étais "agi''."
 

un tout cohérent dans lequel chacun va retrouver une petite part de lui-même


Avec le fusain, la craie noire, le pinceau, la main, le chiffon, le couteau, le tableau s’élabore par tâtonnement, par des allers-retours. Des fulgurances aussi :"Un tableau c'est comme ça, dit-il, beaucoup de choses qui se refusent et puis à un moment donné, toute cette vie, toute cette qualité de présence qui s'est passée dans l'atelier, qui s'est inscrite sur la toile constitue un tout cohérent dans lequel chacun va retrouver une petite part de lui-même, comme un espace de projection". On se laisse alors happer par ses paysages intérieurs. 
 

Acrylique sur Toile de Pierre Delcourt

 J’adore être autodidacte, ce que j’aime, c’est apprendre !

Pierre Delcourt accorde beaucoup d'importance à la préparation du support, il travaille sur toile, papiers marouflés et utilise des techniques mixtes.

Tel un peintre du Quattrocento qui prépare sa palette, cet artiste continue à expérimenter les liants pour ses pigments. Il puise son inspiration dans la lumière bretonne, dans ces couleurs que "vous ne verrez nulle part ailleurs! " s'enthousiasme-t'il.

Ses couleurs sont les gris, les ocres, des tons assez retenus, des variations d'outremer qui nous ramènent à la terre et à l'univers marin."Ma préoccupation est de toujours garder une surface vivante, lumineuse, sensuelle qui ne soit pas fermée" précise-t-il, toujours en quête d’une certaine profondeur dans la toile, telle une fenêtre qui nous renverrait à nous même.
 

La mer toujours présente

Pierre Delcourt a passé beaucoup de temps sur l'eau, sur les mers. Il a navigué comme pêcheur, mécanicien, marin de commerce.

Avide d'apprendre, il retourne sur les bancs de l'école d' Hydro pour être officier radio et embarque ensuite pour des missions de géophysique dans le monde entier. "J'ai toujours beaucoup dessiné pendant ce temps-là, dit-il, à la pêche c'était plus dur!"
 

Ses influences picturales

Parmi les peintres qui l'inspirent, l’artiste Zoran Music pour "sa matière, sa capacité de dénuement", Zao Wou-Ki ,  Bram Van Velde dont le propos "Je peins l’impossibilité de peindre"continue à l’émouvoir:"Je suis vraiment là-dedans, s’exclame t-il, peindre une question, c’est juste impossible!"

Passionné par la peinture italienne, Pierre Delcourt ne se lasse pas d’admirer le tableau de Giovanni Bellini "la présentation de Jésus au temple". "Je suis un peintre abstrait du XXIème siècle, ajoute-t-il,  je suis athée et pourtant lorsque je me retrouve face à cette peinture, ça me bouleverse! Il y a un tel silence, une telle présence qui nous relient à ces peintures, c’est cette espèce d'aura que j'aimerais bien atteindre.", et de s’interroger sur le mystère de la peinture: ‘"C’est pas un hasard si les hommes peignent depuis la nuit des temps, de l’Art Rupestre jusqu'à maintenant, tant qu’il y a aura de l’humanité dans l’humain, ça existera j’en suis sûr!’’

                

Giovanni Bellini -Présentation de Jésus au Temple (vers 1460)
Giovanni Bellini -Présentation de Jésus au Temple (vers 1460)



Temps suspendu devant les toiles de Pierre Delcourt, notre regard se perd dans ces méandres imaginaires."Trois personnes sur quatre lors de l’une de mes dernières expositions aux Ursulines à Lannion exprimaient la même chose, cette impression de calme, d’apaisement, et pourtant, dit Pierre Delcourt en souriant, vous ne pouvez pas vous imaginer à quel point la toile c’est une bagarre, une lutte incessante contre la matière, contre soi-même !’’
    

Zen à pas comptés Taneda Santoka-2018 / © Pierre Delcourt
Zen à pas comptés Taneda Santoka-2018 / © Pierre Delcourt

La poésie

Pierre Delcourt aime la poésie et créé aussi des livres d’artistes, notamment "Terres ultimes" réalisé avec Kenneth White autour de cinq poèmes inédits sur la Bretagne et "Zen à pas comptés" à partir des haïkus du  poète japonais Taneda Santoka dont un qu’il vous citera de mémoire.

" A pas comptés, j'oublie d'avancer à chaque pas et je ne pense pas à reculer.
A pas comptés, il n'y a ni passé ni présent ni direction
et chaque pas est un tout
…"

" Voilà!" s'enthousiasme Pierre Delcourt en refermant son livre "c'est exactement ça, exactement ce vers quoi j'essaie de tendre à travers la peinture! ".



 

Pierre Delcourt expose prochainement ses œuvres et ses livres d’artistes du 11/09 au 19/10/19
à la Galerie Akié Arichi 26 rue Keller Paris 75011.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

C'était le 6 juillet 1969: une violente tempête surprend la Bretagne

Les + Lus