Des renforts policiers attendus dès ce soir à Lannion pour faire retomber les tensions

Dès ce vendredi, des forces de police supplémentaires devraient être déployées à Lannion pour soulager des policiers régulièrement pris à partie. Depuis la mi-juin, les incidents se multiplient dans la capitale du Trégor, principalement le week-end.
 

© AFP - Denis Charlet
Ces derniers temps, chaque week-end, les nuits sont pour le moins agitées du côté de Lannion. A l’heure de la fermeture des bars, des bagarres éclatent régulièrement amenant les forces de police à intervenir. A plusieurs reprises, les hommes du commissariat ont eu grand mal à contenir la violence des protagonistes et le climat est devenu de plus en plus délétère.


En sous-effectif et totalement débordés


En sous-nombre, les policiers débordés par la situation, ont dû réclamer le renfort de leurs collègues de Saint-Brieuc et Guingamp.

Les effectifs de Lannion ne permettant plus de faire face aux incidents qui se multiplient, des renforts ont été réclamés à l’occasion d’une réunion en préfecture. Des renforts qui seront déployés dès ce vendredi 26 juin au soir, dans l’espoir de mettre un terme au climat de tension qui semble aller crescendo.

Paul Le Bihan, maire de Lannion, envisage le recours aux caméras de surveillance. Une option, qui pour l’heure ne peut répondre à l’urgence de la situation. Le déploiement d’un dispositif de surveillance pourrait prendre plusieurs semaines.

Difficile de cerner les causes de ce climat de tension entre jeunes et policiers. Il va sans dire que les manifestations et les récents mouvements dénonçant les violences policières ont sans doute infusé dans cette localité, jusque-là habituée à plus de calme.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police société sécurité
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter