• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Les annulations de festivités se poursuivent en Bretagne

© Alexandre Prevot
© Alexandre Prevot

Après l'attentat de Nice, certaines communes ont décidé d'annuler leur feu d'artifice. Dernier en date en Bretagne, la ville de Saint-Cast-Le-Guildo dans les Côtes d'Armor. La maire ne peut y assurer une sécurité suffisante. 

Par S.Salliou

Comme chaque année, plusieurs feux d'artifice sont prévus le 15 août en Bretagne. Mais cette année, certains rendez-vous ont été annulés après l'attentat de Nice, qui a fait 85 morts le 14 juillet dernier. C'est le cas de Saint-Cast-Le Guildo (2). La mairie a décidé d'annuler son feu d'artifice pour des raisons de sécurité. La configuration du front de mer ressemble à celle de Nice. Il fallait renforcer la sécurité, la commune n'en avait pas les moyens.

Le feu d'artifice de Larmor-Plage a également été annulé

Trop de contraintes sécuritaires

A Porcaro (56), où a lieu tous les ans la Madone des motards, les organisateurs ont aussi décidé d'annuler le rendez-vous. La mairie et les organisateurs ne pouvaient mettre en place les mesures de sécurité exigées par la préfecture du Morbihan. La préfecture souhaitait que tous les terrains qui accueillaient les motards, soient grillagés. Le dossier avait été validé début juillet, il a été revu par la préfecture après l'attentat de Nice.


A lire aussi

Sur le même sujet

Match nul pour le Stade Rennais à Nice

Les + Lus