• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Manifestation de lycéens et gilets jaunes à Saint-Brieuc : que s'est-il passé?

Lycéens et gilets jaunes dans le centre de St Brieuc ce 7 décembre 2018 / © France 3
Lycéens et gilets jaunes dans le centre de St Brieuc ce 7 décembre 2018 / © France 3

Ce vendredi 7 décembre, plusieurs dizaines de lycéens ont gonflé les rangs des gilets jaunes à Saint-Brieuc. Ils se sont rassemblés devant la préfecture, avec l'idée d'en bloquer les entrées. Explications.
 

Par Sylvaine Salliou


Les lycéens sont de nouveau dans les rues à Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor), depuis 8 h ce vendredi 7 décembre. Ils ont d'abord retrouvé des gilets jaunes devant la préfecture de saint-Brieuc.

Lors de cette nouvelle action, la tension est montée et des bouteilles remplie d'un liquide non identifié, ont explosé près des forces de l'ordre. Selon Marina Besse, qui manifestait auprès des gilets jaunes et qui était sur place ce matin, ce sont des lycéens qui ont lancé des projectiles divers, dont quatre bouteilles remplies d'un mélange d'acide. Elle indique avoir ramassé l'une des bouteilles et s'être brûlée au doigt. 

Une version quelque peu contraire à ce que nous a affirmé un syndicat Unité SGP Police FO, qui nous indique que les forces de l'ordre n'étaient pas visées par les lycéens et que "des pétards artisanaux ont été posés au sol, mais pas jetés sur nos collègues". Ces "pétards" ont explosé sans faire de blessés, ni de dégâts. Il n'y a pas eu d'interpellation. 

Le rectorat indique de son côté qu'aucun lycéen n'a lancé de bouteilles d'acide chlorhydrique et d’aluminium, contrairement à ce qui a pu être indiqué. 


Une délégation de 6 lycéens, représentant les établissements de la ville a été reçue en préfecture, ils ont pu faire part de leurs revendications.

Plusieurs lycées sont perturbés à Saint-Brieuc


Les entrées du Lycée Freyssinet, sont par exemple filtrées pour éviter l'intrusion de personnes extérieures à l'établissement. Lors des contrôles, selon le rectorat, un surveillant a été bousculé par un manifestant inconnu au lycée. Selon ses collègues qui l'ont vu ce midi, il n'est pas blessé. 

Les lycéens ont aussi fait le tour de certains établissements scolaires ce vendredi. 

Demain, samedi, les gilets jaunes envisagent de bloquer toutes les entrées de la ville de saint-Brieuc.

A lire aussi

Sur le même sujet

La création d'Aloise sauvage aux Transmusicales

Les + Lus