• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Ondes électro-magnétiques et décès des animaux : ces éleveurs qui accusent

Les vaches pourraient-elles être les victimes des ondes électro-magnétiques ? Plusieurs éleveurs établissent des liens après la perte de leurs animaux. / © France 3 Bretagne
Les vaches pourraient-elles être les victimes des ondes électro-magnétiques ? Plusieurs éleveurs établissent des liens après la perte de leurs animaux. / © France 3 Bretagne

Après la mort inexpliquée d'animaux dans des élevages, notamment en Centre Bretagne, les agriculteurs interrogent la responsabilité des ondes électro-magnétiques. À Allineuc, Stéphane Le Béchec a ouvert les portes de sa ferme pour deux jours d'information, de débats et de rencontres. 

Par France 3 Bretagne

Il a perdu 200 vaches ces dernières années. Stéphane Le Béchec, éleveur à Allineuc dans les Côtes d'Armor établit un lien évident selon lui, entre la perte de ses animaux et les ondes causées par les lignes électriques à haute tension. Pendant deux jours et accompagné par Danièle Bovin, présidente du collectif Les citoyens éclairés, il a ouvert les portes de sa ferme, un temps de rencontre et de débats autour de cette question.

"Moi j'ai découvert 17 sources de nuisances" explique Stéphane Le Béchec en évoquant les transformateurs, les lignes de moyenne tension, les panneaux solaires, les antennes ou encore des alarmes de poulaillers. "Mes bêtes meurent toujours au même endroit." ajoute t-il.

Patrick Pilon, éleveur de lapins dans la Sarthe fait le même constat et a réclamé des analyses à proximité de son exploitation. Pour les exploitants, les conséquences de cette surmortalité sont importantes. Certains élevages pourraient ne pas continuer leur activité.
 





 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview François Floret

Les + Lus