Paimpol : l'Italie sera à l'honneur du 15ème Festival du Chant de Marin en août 2021

En 2021, l'Italie sera à l'honneur à Paimpol, pour la 15ème édition du festival du Chant de Marin / © D.R.
En 2021, l'Italie sera à l'honneur à Paimpol, pour la 15ème édition du festival du Chant de Marin / © D.R.

La quinzième édition du festival du Chant de Marin de Paimpol se déroulera du 13 au 15 août 2021. La présentation a eu lieu ce lundi matin comme prévu, mais de façon virtuelle et confinée. Hasard des évènements, c’est l’Italie qui sera à l’honneur.

Par I. Rettig avec V. Chopin


L’évènement pouvait paraître incongru en pleine crise du coronavirus. Mais les organisateurs du Festival du Chant de Marin voulaient montrer que la vie continuait malgré tout. Alors, ce matin, ils ont maintenu la présentation officielle de l’affiche 2021 du festival.
 



Sur fond vert, une sémillante brunette lance un regard mutin à ceux qui l’observent. Une Italienne sans nul doute. Car c’est bien l’Italie qui sera l’an prochain, l’invité d’honneur du Festival costarmoricain. De Gênes à la Sicile, ces escales italiennes nous emmèneront de ports en ports au son des tarantelles napolitaines ou des trallalleri génoises.
 

Pensée pour les victimes du coronavirus


L’occasion pour l’équipe du Festival d’avoir une pensée solidaire pour toutes les victimes du coronavirus, notamment tous les amis italiens, dramatiquement affectés par cette crise sans précédent.

Nombre d’évènements, festivals, concerts, festou-noz, déjà fragiles par nature, ont dû être annulés et d’autres le seront encore. Leur pérennité est parfois compromise et c’est toute la diversité culturelle qui est en danger. Et même si des mesures ont été annoncées par le gouvernement, on ne peut être qu’inquiet quant au sort des intermittents du spectacle, techniciens et artistes.
 

Une affiche made in Côtes d’Armor


L’affiche comme les précédentes est l’œuvre de l’illustrateur costarmoricain Nicolas Guéguen de l’Atelier de Poche à Yvignac-la-Tour. Le bateau représenté à côté du visage est une barque de pêche traditionnelle italienne, genre gozzo ou « pointu ».

Elle a été tirée à 4.000 exemplaires et déclinée sous forme de flyers. Mais pour les avoir en main, il faudra attendre le retour à la normale.

À Paimpol, dans un an et demi, tous espèrent que le coronavirus ne sera plus qu’un très mauvais souvenir et que chacun pourra profiter de la fête. Crée en 1989, le festival  qui mobilise un millier de bénévoles et a attiré l’an passé 150.000 spectateurs, fêtera l’an prochain ses 32 ans d’existence.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus