Cet immeuble du centre-ville de Saint-Brieuc menace de s'effondrer : "il va falloir le démolir rapidement"

La mairie de Saint-Brieuc a repéré un immeuble dans une rue piétonne qui nécessite une mise en sécurité d'urgence. Sa façade menace de s'effondrer à tout moment. Le bâtiment, composé de 4 niveaux, comprend un commerce au rez-de-chaussée qui devra fermer.

Dans le cadre de ses missions de lutte contre l’habitat dégradé, la Ville de Saint-Brieuc a demandé en urgence une expertise sur un immeuble situé 15 rue Saint-Guillaume, une rue commerçante en plein centre-ville.

Elle a été réalisée ce mercredi 3 juillet 2024, dévoilant une situation alarmante. L’immeuble est en effet très dégradé : "l’humidité et les nombreuses infiltrations, notamment à la cave et en toiture, ont permis à la mérule de se développer dans ce bâtiment en structure bois, explique la mairie dans un communiqué. Les solives et la structure bois en façade de rue sont attaquées, le plancher du rez-de-chaussée n'est plus supporté par endroits que par les poutres. Un risque de basculement de la façade semble inévitable si rien n’est entrepris à court terme".

L'expert préconise la "démolition rapide" du bâtiment

L'étude menée par l'expert préconise "la démolition rapide du bâtiment". Cet immeuble est composé de 4 niveaux, comprenant une structure commerciale en fonctionnement au rez-de-chaussée. Les étages ne sont, eux, plus occupés.

La Ville précise que "des mesures urgentes sont réalisées avec la prise d’un arrêté d’interdiction d’occuper dès ce 3 juillet, ce qui imposera la fermeture du magasin "Un jour ailleurs", ainsi que la mise en sécurité de la façade par un butonnage (mise en place d’étais maintenant la façade) et une pose de barrières pour éviter le passage de piétons au pied de l’immeuble".

Un suivi rigoureux de la Ville 

En début d’année 2024, dans le cadre de son travail de repérage des immeubles dégradés, la municipalité de Saint-Brieuc a pu constater "de nombreuses problématiques sur la façade de cet immeuble" situé dans une rue piétonne. Une visite a pu confirmer les doutes : humidité dans la cave, cloisons dégradées dans les étages, étais pour soutenir le plancher du magasin, poutres dégradées, recherche apparente de mérule.

La Ville explique avoir "sollicité les propriétaires pour obtenir les éléments de diagnostics et tous les éléments mis en œuvre pour régler ces désordres. Domiciliés à l’étranger, difficiles à joindre, ces propriétaires ont pu fournir en date du 20 juin un rapport réalisé par une entreprise locale faisant état de danger pour les occupants et pour les usagers du domaine public".

Commerce du rez-de-chaussée inaccessible

À la réception de ce rapport, la mairie a saisi le tribunal administratif "afin qu’un expert soit mandaté le
plus rapidement possible. À la suite de l’étude réalisée ce 3 juillet, l’expert a informé les propriétaires qui missionnent un architecte pour suivre le dossier".

En parallèle, la Ville a prévenu le propriétaire du bail commercial et les deux employées du risque important. Il s'agit désormais de retrouver le plus rapidement possible un local permettant la poursuite de l’activité.

Des barrières ont été installées au pied de l’immeuble depuis le vendredi 28 juin.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bretagne
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité