Côtes-d'Armor : état de catastrophe naturelle reconnu pour une vingtaine de communes après la tempête Alex. Carte

Le  ministère de l'intérieur vient de publier un arrêté au Journal officiel. Il reconnaît l'état de catastrophe naturelle pour les quelques vingt communes des Côtes d'Armor touchées par les inondations et coulées de boues de la tempête Alex du week-end dernier.

tempête Alex : l'état de catastrophe naturelle reconnu pour les sinistrés des côtes-d'Armor.
tempête Alex : l'état de catastrophe naturelle reconnu pour les sinistrés des côtes-d'Armor. © Félicie Caous/DR
C'est le feu vert qu'attendait les sinistrés pour se tourner vers leurs assurances, après les dégâts causés par la tempête Alex le week-end dernier, premier week-end d'octobre.

L'état de catastrophe naturelle a été reconnu mercredi par arrêté au Journal Officiel pour une vingtaine de communes des Côtes d'Armor après les inondations et coulées de boue, causées par la tempête Alex. 
 

Cartographie des communes reconnues en état de catastrophe naturelle




Les communes concernées sont : 

Ouverture de droit à la garantie des assurés 

 
"L’état de catastrophe naturelle constaté par arrêté peut ouvrir droit à la garantie des assurés contre les effets des catastrophes naturelles sur les biens faisant l’objet des contrats d’assurance visés au code des assurances, lorsque les dommages matériels directs qui en résultent ont eu pour cause déterminante l’effet de cet agent naturel et que les mesures habituelles à prendre pour prévenir ces dommages n’ont pu empêcher leur survenance ou n’ont pu être prises", indique l'arrêté paru au Journal officiel. 

Les sinistrés ont dix jours pour déclarer, les assureurs ont ensuite trois mois pour régler les indemnisations.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
intempéries météo économie