Côtes-d'Armor : le port du masque rendu obligatoire dans 19 communes du département

Pour freiner l'épidémie de Covid-19, les principales communes costarmoricaines et les communes littorales les plus fréquentées le week-end, rendent le port du masque obligatoire dés aujourd'hui. La mesure varie selon les zones, les jours et les horaires des plus fortes fréquentations.

 

Le port du masque contre le Covid-19 est déjà obligatoire ailleurs en Bretagne, ici par exemple à la Trinité-sur-mer (56)
Le port du masque contre le Covid-19 est déjà obligatoire ailleurs en Bretagne, ici par exemple à la Trinité-sur-mer (56) © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP
Au vu de la dégradation sanitaire, le préfet en concertation avec les communes concernées, a pris plusieurs arrêtés rendant le port du masque obligatoire dans les zones les plus exposées à la propagation du virus. 

L'obligation de porter le masque est cependant proportionnée à la situation sanitaire et à la fréquentation de chaque commune concernée.

Dinan, Lanvallay

Ces deux communes proches de l'Ille-et-Vilaine sont exposées à des brassages de populations en provenance de la métropole de Rennes, elle-même confrontée à une forte accélération de la circulation de l'épidémie.

 
 

Saint-Brieuc, Plérin, Trégueux, Langueux, Lamballe, Loudéac :

Ces communes plus à l'ouest des Côtes d'Armor que les précédentes, connaissent des pics de brassage de population. Le port du masque y est rendu obligatoire dans les secteurs et aux horaires des plus fortes fréquentations.

Communes littorales et touristiques

Binic-Étable-sur-mer, Bréhat, Erquy, Saint-Cast-Le-Guildo, Saint-Quay-Portrieux, Pléneuf-Val-André, Pordic, Trégastel et Tréguier connaissent des pics de fréquentation liés à la population touristique de l'arrière saison.Perros-Guirec et Paimpol

Marchés, brocantes et vides-greniers

L'obligation du port du masque est reconduite ainsi que pour tout rassemblement de plus de 10 personnes sur la voie publique mais aussi dans tout lieu privé accueillant du public (arrêté du 15 septembre 2020).

La préfecture appelle à la plus grande vigilance

Le respect des mesures barrières est la protection la plus efficace contre la propagation du virus. Le port du masque est recommandé en toute situation où il est difficile de maintenir au moins un mètre de distanciation physique, y compris dans des lieux extérieurs.

Le non-respect des obligations légales est puni d'une amende de 135 euros. Chacun est invité lors de ses déplacements à prendre connaissance des obligations signalées par des panneaux sur la voie publique et sur les sites des préfectures.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société