VIDEO - Que retenir des nouvelles mesures contre la propagation du Covid, pour Rennes et l'Ille-et-Vilaine

A l’échelle départementale et rennaise, de nouvelles mesures s’imposent pour freiner localement la reprise de l’épidémie et protéger les populations. Voici les six mesures annoncées ce vendredi 25 septembre.

Stéphane Mulliez (à g), directeur général de l’Agence régionale de la santé Bretagne et Michèle Kirry (à d), préfète de la région Bretagne, préfète d'Ille-et-Vilaine
Stéphane Mulliez (à g), directeur général de l’Agence régionale de la santé Bretagne et Michèle Kirry (à d), préfète de la région Bretagne, préfète d'Ille-et-Vilaine © Philippe RENAULT - MaxPPP

Six mesures ont été annoncées, elles sont reconductibles et ont un délai de validité de 15 jours. L'ensemble de ces mesures sera publié ce vendredi soir et entrera en vigueur samedi 26 septembre, à l'exception des locations de salles et la fermeture des bars à 22H. Ces deux mesures entreront en vigueur lundi 28 septembre. 


3 mesures s'appliquent dans l'Ille-et-Vilaine (35) : 
 


3 mesures s'appliquent à Rennes Métropole : 


Le point sur les EHPAD 


Pour les EHPAD de l'Ille-et-Vilaine : limites des visites, sur la base d'une prise de rendez-vous. L'idée n'est pas d'interdire les visites mais les encadrer : 1 ou 2 visiteurs par jour max. Mesure appliquée dès lundi prochain.
 

Nouveaux centres de dépistage 


Dès lundi prochain, 2 nouveaux centres de dépistage. Un à Rennes : rue d'échange, près du Couvent des Jacobins. Un autre centre à Noyal-Châtillon-sur-Seiche (35).

Deux autres sites éphémères pourraient ouvrir à partir du 6 octobre à Villejean et Brequigny.


Retrouvez le direct de la conférence de presse : 

 


Après avis de l’autorité sanitaire, Michèle Kirry, préfète de la région Bretagne, préfète d’Ille-et-Vilaine, présentera ces mesures ce vendredi 25 septembre à 16h30 à la préfecture de région.

en présence de


Le point sur le Covid en Bretagne

 


Les chiffres donnés lors de cette conférence : 


Le taux d'incidence en Bretagne est de 63,7 cas pour 100.000 habitants au 25 septembre
Le taux d'incidence en Ille-et-Vilaine est de 119,7 cas pour 100.000 habitants au 25 septembre

"Ce n’est pas le moment de se décourager. Je demande un effort individuel et collectif, c’est à la portée des bretons...Il faut que nous fassions l'effort de réduire nos interactions sociales", Michèle Kirry, préfète de la région Bretagne.

Les données d'hospitalisation en Bretagne

1ère semaine de septembre : 20 admissions en terme d'hospitalisations et 3 admissions en réanimation.
2ème semaine de septembre : 73 admissions en terme d'hospitalisations et 10 admissions en réanimation
3ème semaine de septembre : 76 admissions en terme d'hospitalisations, 8 admissions en réanimation
 

Rennes en alerte renforcée. Ça veut dire quoi ?


Ce mercredi 24 septembre, le ministre de la santé a annoncé que le Morbihan et l’Ille-et-Vilaine passent en zone d’alerte. La métropole rennaise, elle, passe en zone d’alerte renforcée. Qu’est-ce-que cela signifie ? Et quelles en sont les conséquences ?


Lors d’un point sur la situation de l’épidémie de Covid,ce mercredi 23 septembre, le ministre de la santé, Olivier Véran, a annoncé le passage en zone d’alerte pour le Morbihan et l’Ille-et-Vilaine, comme 67 autres départements. La métropole rennaise est classée, elle, en zone d’alerte renforcée. 
   
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société