Côtes-d’Armor : à la découverte des océans avec le festival Baie des Sciences

Jusqu’au 17 octobre, le festival Baie des Sciences propose des animations tout public pour promouvoir la science dans les communes de l’agglomération de Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor). Le thème retenu pour cette quatrième édition : les océans.

Moules, seiches, huîtres, vers... Ce dimanche 3 octobre, un groupe d’une vingtaine de personnes est partie à la découverte des petites bêtes du littoral à Martin-Plage à Plérin (Côtes-d’Armor). Apprendre à reconnaître les espèces bretonnes, leurs histoires incroyables et leurs habitudes de vie : c’est l’idée de la sortie du jour, animée par un naturaliste.

Une animation qui a eu lieu dans le cadre du festival Baie des Science, du 2 au 17 octobre, dans l’agglomération de Saint-Brieuc. Au programme : conférences, expositions, ateliers, sorties… sur le thème des océans.

Les secrets des coquillages, crustacés et autres petites bêtes

Avec Florian Bargat, animateur et naturaliste pour le Festival Baie des Sciences, à chaque pas, une découverte. Comme un tortillon de sable qu'il montre à son public, composé de petits et grands. "C’est la déjection du vers arénicole, un ver qui mange ce qu’il a devant le nez", explique l’animateur. "Actuellement, des scientifiques de Roscoff étudient le sang de ce vers. Il a un sang extrêmement riche et universel qui peut être transfusé à n’importe qui. Il a aussi la particularité de pouvoir être lyophilisé."

Les supers pouvoirs des petites bêtes ont de quoi émerveiller le public. Les pieds dans l’eau avec ses enfants, Céline, habitante de Plérin, apprécie "faire des découvertes". Elle poursuit : "On se rend compte que, sans la nature, on n’est rien du tout. L’humain a besoin de la nature plus que l’inverse."

Un peu plus loin, le groupe découvrent des œufs dans le sable. Ils vont éclore d’ici quelques semaines. Et les parents, les coquillages appelés pourpre, sont juste au-dessus. L'anémone elle, se sent bien seule, alors pour se reproduire, elle est capable de se diviser en deux.

Une biodiversité extrêmement riche

"On ne connaît qu’une toute petite partie des espèces, c’est-à-dire celles que l’on consomme", précise l'animateur. "Toutes les espèces que l’on ne mange pas sont passées à la trappe."

On a la chance d’avoir dans la Baie de Saint-Brieuc une biodiversité extrêmement riche avec beaucoup d’espèces. En une heure et demie, on a vu plus d’une quarantaine d’espèces différentes.

Florian Bargat, animateur et naturaliste pour le Festival Baie des Sciences

Pour Nicolas Nguyen, président du Temps des Sciences, l’association organisatrice de l’évènement depuis quatre ans, l’objectif du festival est de faire rayonner la science "dans un aspect ludique, mais aussi dans un aspect citoyen". Car, selon lui, "la culture scientifique est au carrefour de nombreux enjeux : démocratique, environnemental, économique et social."

Le Festival Baie des sciences accueille aussi bien des familles que des écoliers : plus de 1000 enfants ont ainsi l'occasion d'en savoir plus sur les merveilles de l'océan.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sciences culture famille société loisirs sorties et loisirs