Du vieux pour faire du neuf : à Saint-Brieuc, des friches sont réhabilitées pour de nouveaux projets

Publié le
Écrit par Krystell Veillard
La gare de Saint-Brieuc, à proximité immédiate de l'ancien bâtiment de la Caf, bientôt réhabilité.
La gare de Saint-Brieuc, à proximité immédiate de l'ancien bâtiment de la Caf, bientôt réhabilité. © Maxppp / Gael Cloarec / Le Pictorium

Des bâtiments inutilisés, des locaux abandonnés, à Saint-Brieuc, la ville réhabilite l'ancien pour lui donner une seconde vie. Maîtriser l'urbanisation de nos cités, redynamiser les cœurs de ville, limiter la bétonisation des terres agricoles, tels sont les objectifs du Plan friches soutenu par le Ministère du Logement.

Le bâtiment était abandonné depuis plus de 20 ans en plein centre-ville de Saint-Brieuc. Les quelque 230 m2 seront bientôt démolis, pour permettre la construction de cinq logements sociaux. Un programme estimé à près d'1,2 millions d'euros, subventionné à plus de 50 % par l'État dans le cadre du fonds pour le recyclage des friches. Mis en œuvre avec le plan de relance, ce fonds vise au financement d'opérations de recyclage de friches, "enjeu majeur d'aménagement durable des territoires" 

Quand un dispositif de l'État est bon il faut le dire!

Hervé Guihard, maire de Saint-Brieuc

Un programme plébiscité par le maire de Saint-Brieuc, pour qui ce programme est bon sur deux aspects : "Il permet de faire de petites opérations et des plus grosses. tout ça parce que l'État n'a pas mis 36 000 pages de conditions pour pouvoir l'obtenir. Donc on peut rentrer facilement dedans. Et deuxième point à mon sens très important, c'est qu'il n'est pas arbitré à Paris mais dans le département, ce qui fait qu'on a une relation directe et qu'on peut mieux expliquer et mieux défendre son dossier."

Freiner l'étalement urbain

Réhabiliter l'existant permet de freiner l'étalement urbain et le grignotage des terres agricoles en périphérie des agglomérations. Ce dispositif permettra également pour Saint-Brieuc de réhabiliter l'ancien bâtiment de la Caisse d'allocation familiale. Situé à proximité de la gare, le projet baptisé Totem de l'Innovation visera à favoriser la synergie des entreprises. 1,3 millions d'euros a déjà été attribué, pour le bâtiment de 900 m2, soit 40 % du budget.

"On est à 2 à 3 minutes du pôle d'échange multimodal, je crois que c'est un emplacement rêvé pour ce genre d'hôtel d'entreprises ! souligne Ronan Kerdraon, Président de Saint-Brieuc Armor Agglomération. Et puis on est au cœur de ce qu'on appelle la transition écologique. C'est à dire que là, on récupère un bâtiment, on le reformate si je puis dire, et on ne consomme pas de foncier. Je crois que comme ça on est vraiment dans une logique vertueuse."

8M€ pour les Côtes d'Armor, 15,6M€ pour la région

Pour le seul département des Côtes-d'Armor, 8 millions d'euros sont débloqués pour accompagner 28 projets, c'est 650 millions d'euros pour l'ensemble du territoire national avec ce fonds pour le recyclage des friches

Après le succès d'une première édition, un second appel à projet a été lancé au printemps dernier. 44 lauréats en Bretagne avaient bénéficié d'une dotation de 14,9 M€ la première fois. Cette fois, l’enveloppe dédiée à ce fonds s’élève à 15,6M€, avec 50 projets de réhabilitation dans la région.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.