Guirec Soudée croise une baleine alors qu'il se rapproche des Caraïbes à la rame

Déjà 65 jours de mer et de rame. Guirec Soudée aperçoit la fin de sa nouvelle folle traversée qu'il n'imaginait pas si longue. La devise du voyageur : prévoir le départ mais pas la date d'arrivée. Heureux, il vient de voguer quelques heures avec une baleine. Avec Guirec c'est l'aventure, toujours.

Guirec Soudé dans son embarcation rame vers Saint Barthélemy dans les Caraïbes
Guirec Soudé dans son embarcation rame vers Saint Barthélemy dans les Caraïbes © Guirec Soudé

Petit rappel pour ceux qui ont raté le départ. Guirec Soudée, l'aventurier à la poule, a repris la mer et traverse en solitaire et  àla rame l'océan Atlantique. Fou peut-être, génial sûrement. 

Parti des Canaries le 8 décembre, le voici à quelques jours d'atteindre son objectif, Saint-Barthélemy dans les Antilles. Pas de doute qu'il ira au bout.

Pour les rêveurs, voici sa position actualisée. Déjà 4435 kilomètres parcourus à la force des bras, et encore 900 à accomplir avant de toucher la terre ferme. 

En solitaire mais pas en solitude

Seul au milieu de l'océan ? Oui et non. Après les tortues qui ont voulu chatouiller son monotype, voici une baleine transformée pour un temps en animal de compagnie.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Guirec Soudée & Monique (@guirecsoudeeadventure)

Pendant des heures cette baleine est restée autour de son bateau, surfant la houle et passant sous l'embarcation.  Un spectacle magique, exactement le genre d'expérience que l'aventurier est venu chercher.  

Le plus beau jour de mon aventure est arrivé les amis, et ce n’est pas fini !!

Guirec Soudée

 

Un beau moment qui lui fait oublier les difficultés ou les rencontres moins sympathiques.

Forcément Guirec Soudée est un homme qui respecte le milieu naturel et qui souhaite faire passer le message du respect de l'environnement. Le jeune homme sait mettre en avant ses observations sur les réseaux qu'il alimente le long de son aventure.

Récemment il s'est ému de voir ses premières sargasses. "Leur présence est surtout un fléau. Ce phénomène s’accentue ces dernières années. Elles prolifèrent très vite en surface et sont la conséquence des rejets des élevages et cultures intensives qui s’écoulent des grands fleuves (comme l’Amazonie). Sur certaines côtes antillaises elles étouffent toute la faune et la flore marine, c’est une catastrophe".  

Guirec a également fait part du côté triste de son aventure, le constat fou du nombre de détritus croisés sur sa route : "Ces dernières années j’en ai passé du temps sur les mers mais je n’avais jamais vu autant de déchets. Il est certain que je passe le plus clair de mon temps à ramer en scrutant le bleu de l'océan mais quand même !"

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Guirec Soudée & Monique (@guirecsoudeeadventure)

Guirec Soudée, la bouffée d'air qui nous fait du bien

Guirec Soudée c'est l'aventure, le regard conscient sur le monde et le bonheur de rencontres inoubliables.

Quand nous sommes dans le froid de l'hiver, il est sous le soleil des tropiques. Quand un feu de cheminée nous réchauffe, Guirec est trempé de la tête au pied. Si nous devons nous éloigner les uns des autres, Guirec rencontre tortues et baleine. Couvre-feu après 18 heures, lui parcourt l'Atlantique jour et nuit.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Guirec Soudée & Monique (@guirecsoudeeadventure)

Le jeune marin des Côtes d'Armor avec au compteur un tour du monde par les pôles sur un petit bateau de 11 mètres continue de nous prouver que le champ des possibles est infini. 

Lui qui a grandi au large de Plougrescant dans les Côtes d’Armor, et qui a tout quitté à 18 ans pour l’Australie, sans un sou, est encore en train de réussir le nouveau défi qu'il s'est lancé. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Guirec Soudée & Monique (@guirecsoudeeadventure)

►Pour mieux connaitre Guirec, voici un numéro de notre émission Littoral. Marine Barnérias avait rencontré le jeune homme.


 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aventure sorties et loisirs portrait culture