Le Karkloe au mouillage en baie de Saint-Brieuc va finalement pouvoir rejoindre Rotterdam

Le Karkloe va pouvoir rejoindre Rotterdam et entreprendre des réparations sur sa ligne de propulsion / © Marine nationale
Le Karkloe va pouvoir rejoindre Rotterdam et entreprendre des réparations sur sa ligne de propulsion / © Marine nationale

Le cargo Karkloe était sécurisé au mouillage en baie de Saint-Brieuc. Ce navire transportant 4000 tonnes de nitrate d'ammomium avait subi une avarie de sa ligne propulsive début décembre. Son remorquage initialement prévu vers Rotterdam est désormais possible.

Par E.C



Le cargo Karkloe battant pavillon libérien avait pris le départ le 27 novembre dernier de la Suède avec à son bord 4000 tonnes de nitrate d'ammomium. Alors qu'il faisait route vers la Mauritanie, le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage (CROSS) de Corsen avait été alerté par le Maritime Rescue and Coordination Centre (MRCC) que le navire subissait une avarie sur sa ligne propulsive. Le Karkloe devait se rendre au port de Rotterdam pour effectuer les réparations nécessaires.

Les conditions météorologiques mouvementées avaient entraîné son mouillage en baie de Saint-Brieuc le 9 décembre et l'intervention de l'Argonaute pour le maintenir en toute sécurité, notamment par l'entreprise d'une remorque. 


Des conditions météorologiques meilleures permettent son départ


Le dimanche 15 décembre, à la faveur d’une amélioration des conditions météorologiques, le Pegasus venu de Rotterdam a pu rejoindre le cargo Karkloe en baie de Saint-Brieuc.

Ce 16 décembre en fin de matinée, il a pu prendre la mer vers les Pays-Bas. Il a été escorté par le BSAA Argonaute jusqu’au Nord du plateau des Roches Douvres.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus