• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Lamballe: un incendie dans un bâtiment de la Cooperl, pas de victimes

L'incendie du bâtiment de la Cooperl à Lamballe / © Jean-Marc Seigne
L'incendie du bâtiment de la Cooperl à Lamballe / © Jean-Marc Seigne

Un incendie s'est déclaré à Lamballe dans les Côtes d'Armor, en fin d'après-midi dans un bâtiment de la Cooperl, un des plus importants abattoirs et unité de transformation porcin de la région.

Par Krystell Veillard


Le feu s'est déclaré vers 18h30 dans un des bâtiments de la Cooperl à Lamballe, près de Saint-Brieuc dans les Côtes d'Armor.

"Il y a eu un sifflement, comme une montée en pression, un effet cocotte-minute" a raconté un témoin qui travaillait sur place. Dans ce bâtiment de 1000 mètres carrés, très automatisé, quatre personnes étaient sur place lorsque l'alerte a été donnée, vers 18h15. "Plus une surpression qu'une explosion" confirme la capitaine des pompiers Flore Vicainne.

Une cinquantaine de sapeurs pompiers a maitrisé l'incendie, éteint aux alentours de 20h.
 


Un dispositif d'une cinquantaine de pompiers et gendarmes était sur place depuis 18h30. L'incendie a affecté la circulation des trains entre Rennes et Saint-Brieuc. Ceux-ci ont dû réduire leur vitesse à 30 km/h dans les environs du bâtiment, proche également de la voie express.
 

Le bâtiment, appelé "Combioval", est destiné au traitement des graisses. L'incendie n'a pas affecté les autres bâtiments du complexe de la Cooperl, qui ont repris leur activité après avoir été évacués. "Le bâtiment est très endommagé, mais il est trop tôt pour évaluer les dégâts" a précisé Anne-Marie Boulier, la porte-parole de la Cooperl.

Quatre personnes au chômage technique


Mercredi matin, l'heure était aux expertises sur ce site de la Cooperl, l'un des plus importants abattoirs et unité de transformation porcin de la région.
Le bâtiment de la Cooperl de Lamballe ravagé par les flammes. / © Karine Hannedouche/France 3 Bretagne
Le bâtiment de la Cooperl de Lamballe ravagé par les flammes. / © Karine Hannedouche/France 3 Bretagne

Suite à l'incendie, quatre personnes sont au chômage technique. Malgré tout, l'abattoir continue à fonctionner normalement. 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Match nul pour le Stade Rennais à Nice

Les + Lus