Port du Légué : halte au gaspillage d'électricité

Publié le Mis à jour le
Écrit par Baptiste Galmiche
© France 3 Bretagne

Sur les ponts du Légué, le développement du port de plaisance et certaines mauvaises habitudes ont fait exploser la facture d'électricité. Pour la faire baisser, une solution radicale : couper le courant la nuit entre 20h et 8h du matin.

Comment réduire ses dépenses d'électricité et, dans le même temps, faire un geste pour la planète ? Les gestionnaires des pontons du Légué ont trouvé la solution : couper le courant électrique entre 20h et 8h. ​Cette mesure s'appliquera toutes les nuits, d'octobre à mars.

Seules exceptions : les voyageurs et les résidents permanents ne sont pas concernés. Cependant, "ils ont une petite taxe pour pouvoir bénéficier de cette énergie en permanence", nuance Jérôme Cade.

Des dépenses de plus en plus lourdes

Il faut dire que depuis cinq ans, la note d'électricité de ce port en métamorphose a augmenté de 20 % chaque année. "Quand on arrive le matin et que c'est gelé, qu'on voit les bateaux dégeler, et qu'il n'y a personne à bord, on est plutôt inquiet de voir cette consommation d'énergie pour rien." constate Jérôme Cade, le maître de port.

La mesure semble bien accueillie par les plaisanciers présents sur le port. "Comme ça au moins les gens gaspillent moins d'électricité [...]. Au moins, c'est limité", admet Étienne Thorel, un plaisancier. La principale association aurait toutefois souhaité plus de concertation. Elle aurait souhaité la mise en place d'un tarif adapté aux besoins respectifs des plaisanciers. 

En plus d'alléger la facture d'électricité, cette mesure aura pour effet de sécuriser ce port, qui a connu une ascension fulgurante depuis une trentaine d'années. L'an dernier, les surtensions ont provoqué deux départs de feu.

Reportage : Jean-Marc Seigner et Bruno Van Wassenhove

durée de la vidéo: 01 min 38
Port du Légué : halte au gaspillage d'électricité
Interviews :
- Jérôme Cade, maître de port ;
- Etienne Thorel, plaisancier.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.