Saint-Brieuc : contrôlé 6 fois sans attestation, il écope de deux mois de prison ferme

Publié le Mis à jour le
Écrit par Gilles Le Morvan
© PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP

Un habitant de Saint-Brieuc a écopé de deux mois de prison ferme pour violations multiples des règles de confinement. Déjà contrôlé 5 fois en infraction, et convoqué devant le tribunal à la mi-juin, le jeune homme s’était à nouveau fait pincer le 6 avril sans attestation.

Un briochin de 20 ans a été déféré ce mardi devant le Procureur de la République de Saint-Brieuc pour violations multiples de l'obligation de confinement.

"Verbalisé à quatre reprises depuis le 24 mars, et recontrôlé en infraction le 30 mars dernier, indique le Parquet de Saint-Brieuc, le jeune homme avait fait l'objet d'une première convocation devant le Tribunal Correctionnel le 17 juin prochain et remis en liberté dans l'attente."


Contrôlé en infraction six fois en 15 jours


Retrouvé le 6 avril sur la voie publique sans justificatif de déplacement, il a été interpellé et placé en garde à vue.

Présenté au Parquet, il s'est vu notifier une peine de 2 mois d'emprisonnement ferme avec incarcération immédiate.

Le Procureur de la République rappelle "qu'au-delà de 3 verbalisations pour violation des règles de confinement dans un délai de 30 jours, les personnes de nouveau contrôlées en infraction encourent non plus une amende contraventionnelle, mais une peine délictuelle de 6 mois d'emprisonnement, 3 750 Euros d'amende, 3 ans de Suspension du Permis de conduire. "

Dans la suite des opérations menées par les services de Police et de Gendarmerie, le Parquet exerce des poursuites systématiques pour faire respecter les mesures de confinement destinées à enrayer la propagation du virus frappant la France.
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.