Saint-Brieuc : contrôlé quatre fois sans attestation de déplacement, un homme sera jugé au tribunal correctionnel

Deux hommes ont été interpellés à Saint-Brieuc. Ils n'avaient pas de justificatif de déplacement comme imposé depuis le confinement. L'un avait déjà été contrôlé quatre fois, l'autre cinq.
© PHOTOPQR/LE PROGRES/MAXPPP

Deux hommes ont été interpellés lundi 30 mars, à Saint-Brieuc dans le quartier de l'Europe. Ils n'étaient pas ensemble mais ont tour à tour été contrôlés par la police. 


Des attestations de complaisance 


Un jeune homme d'Yffiniac en était à son cinquième contrôle depuis le début du confinement. Selon le procureur, il n'a pas de casier judiciaire mais ses attestations ne présentaient pas de motifs valables. Il est convoqué devant le tribunal en septembre et a écopé d'une amende. 

L'autre homme, de Langueux faisait l'objet d'un contrôle pour la quatrième fois. Déjà detenteur d'un casier judiciaire, "avec des procédures en cours", il a insulté les policiers au moment de son interpellation. Il a été déféré ce mardi matin devant un juge et sera convoqué devant le tribunal correctionnel, en juin prochain pour outrages et délit. Placé sous contrôle judiciaire, il a interdiction de se rendre sur Saint-Brieuc et doit rester à son domicile, indique le procureur. 

Ce genre d'incidents se multiplient. "Le parquet va répondre de manière ferme au bout de trois sorties sans justificatifs."

Le gouvernement a annoncé le renforcement des mesures pour faire respecter le confinement et l'augmentation de l'amende en cas de non respect. Elle passe de 135 euros à 200 euros. 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société police sécurité faits divers