Saint-Brieuc : Hello waste, une nouvelle vie pour les déchets plastiques

Hello waste c’est l'initiative portée par un jeune couple briochin. Il recycle des matières plastiques pour en faire des objets du quotidien, tout en essayant de rester le plus vertueux possible. 

Les bouchons de plastique réduits en poudre par Léa et Romain, cette dernière devient alors une matière et permet la création d'autres objets
Les bouchons de plastique réduits en poudre par Léa et Romain, cette dernière devient alors une matière et permet la création d'autres objets © JM. Piron - France Télévisions

Léa Seguin et Romain Juste-Cazenave ont lancé Hello waste. Leur idée ? Collecter, trier, métamorphoser les déchets, surtout le plastique. Depuis le mois d'août, ils sollicitent les entreprises, les collectivités, les associations, dans un rayon de 20 km autour de Saint-Brieuc et du port du Légué. 

Recycler simplement

"L'idée, c'est d'avoir un impact sur le secteur, de rester sur le local", explique Romain. Les bouchons de bouteille finissent par exemple en une poudre très fine, grâce à une machine qu'ils ont construit eux-mêmes, aidés par les conseils du Recycleur fou.

Après broyage, cette nouvelle matière va permettre de produire d'autres objets, qui serviront au quotidien, comme du petit mobilier urbain. "On veut créer des objets durables et pas simplement quelque chose qui finira encore à la poubelle" insiste Léa qui se veut aussi réaliste sur leur démarche. "On propose juste une alternative, le temps de revoir nos modes de consommation."

Sur le territoire, l'idée séduit. La région Bretagne a apporté un soutien financier à leur projet. Marc Pilonetto, responsable de la savonnerie "Capitaine Cosmétiques" se sert désormais des porte-savons créés par Romain et Léa, auxquels il avait fourni des bidons d'huile. Tout se transforme, rien ne se perd. "C'était une rencontre évidente, entre deux entreprises du coin, avec des valeurs communes, autour du respect de l'environnement", explique-t-il. En 2021, son entreprise confirme son engagement avec eux en devenant leur distributeur exclusif auprès des professionnels.

En plus du recyclage, le couple ambitionne de sensibiliser les élèves dans les écoles. Il aimerait aussi créer un festival autour de ce message, pour échanger sur les bonnes pratiques. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement écologie