• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Sébastien Simon remporte la Solitaire Urgo Figaro

Sébastien Simon remporte l'édition 2018 de la Solitaire Urgo Figaro. / © Solitaire Urgo Figaro
Sébastien Simon remporte l'édition 2018 de la Solitaire Urgo Figaro. / © Solitaire Urgo Figaro

Le Vendéen Sébastien Simon a gagné, vendredi après-midi, la course en solitaire Urgo Figaro après avoir franchi la ligne de la 4e étape en 14ème position. Anthony Marchand remporte lui la dernière étape à St-Gilles-Croix-de-Vie (Vendée). Les deux skippers s'entraînent à Port-la-Forêt (Finistère).

Par Hélène Pédech

Cette quatrième et dernière étape de la course en solitaire Urgo Figaro aura été éprouvante à tous points de vue.

A 16h15, vendredi, Anthony Marchand est le premier à franchir la ligne d'arrivée à St-Gilles-Croix-de-Vie après 21 heures, 45 minutes et 38 secondes de course. Il devance Charlie Dalin, 2e, Benjamin Dutreux, 3e, et Erwan Tabarly, 4e.

C’est la deuxième victoire d’étape pour Anthony Marchand, natif de Plérin près de Saint-Brieuc et qui s'entraîne à Port-la-Forêt (Finistère). Bien parti et troisième au passage du pont de l’île de Ré, il s’est emparé de la première place lors du louvoyage après la bouée de Rochebonne pour ne plus la lâcher.

5ème participation à cette Solitaire


Premier au classement général mais 14e à 5 miles de l'arrivée, Sébastien Simon devait franchir la ligne d'arrivée avant 16h55
Il arrive finalement à 16h40 tapantes, remportant cette édition de la course en solitaire.


Natif des Sables-d'Olonne, Sébastien Simon s'entraîne lui aussi à Port-la-Forêt (Finistère). 


Le Vendée Globe en 2020


Il a gagné la Solitaire du Figaro à sa 5e et dernière participation alors qu'au printemps 2019 il recevra un tout nouveau bateau, un monocoque Imoca (18,28 m), qui lui permettra de faire la course de ses rêves en 2020, le Vendée Globe (tour du monde en solitaire).

Ingénieur de formation âgé de 28 ans, il aura a remporté 2 étapes sur cette édition, pour s'imposer au classement final avec un temps de 10 j 14 h 12 min.
Mercredi, il avait dominé la flotte des 36 bateaux à l'issue de la 3e étape Ria de Muros Noia (Espagne) - Saint-Gilles-Croix-de-Vie.
Le 5 septembre, il s'était imposé sur la 2e étape, disputée entre Saint-Brieuc et Ria de Muros Noia, ce qui lui avait permis de prendre la tête au général.

Son meilleur classement jusque-là avait été le pied du podium l'année dernière.



 

Sur le même sujet

Match nul pour le Stade Rennais à Nice

Les + Lus