Vider ses tiroirs, c'est bon pour la planète. Grande collecte de téléphones portables à travers les Côtes-d'Armor.

Publié le Mis à jour le
Écrit par Catherine Deunf
Téléphones portables abandonnés
Téléphones portables abandonnés © Catherine Deunf-France Télévisions

En France, environ 100 millions de téléphones dorment au fond d’un placard. Dans les Côtes-d’Armor, une grande collecte de téléphones portables inutilisés est organisée jusqu’au 17 décembre 2021. L’essentiel des boites de ramassage se trouve dans les mairies partenaires, mais pas uniquement...

C’est une première en Bretagne, et ça se passe dans les Côtes-d’Armor. Des mairies, des agglomérations, le département et l’entreprise Orange s’associent pour collecter les téléphones portables inutilisés. L’opération se déroule jusqu’au 17 décembre.  

Où rapporter mon vieux téléphone portable ?

Des cartons de collecte ont été disposés dans certaines mairies partenaires de l’opération, dans les maisons France Service et dans les maisons du département. Les magasins Orange récupèrent aussi les anciens téléphones.

Que devient mon vieux téléphone ?

Une fois récupérés, ces vieux portables partent dans un atelier d'insertion, les ateliers du bocage dans les Deux-Sèvres. Là, environ 10% des téléphones sont reconditionnés avant d’être vendus dans les pays émergents. Emmaüs International les envoie en Afrique essentiellement. Les consommateurs occidentaux semblant bouder ces téléphones de seconde main.

Les données personnelles sont écrasées.

Erwan Le Gorju, Orange.

Quant aux 90% restant, ils sont démontés puis recyclés. Les plastiques, les métaux (or, argent, titane) et les terres rares sont réemployés. "L’argent issu de ce recyclage revient aux ateliers du bocage qui emploie des personnes handicapées ou en insertion", précise Erwan Le Gorju d’Orange.

Directeur des relations avec les collectivités locales des Côtes d’Armor, c’est lui qui pilote cette opération. "Les données personnelles sont écrasées, rassure-t-il. Il ne faut avoir aucune crainte à ce sujet."

70 kg de ressources naturelles pour fabriquer un smartphone

Orange estime qu’en France, environ 100 millions de téléphones dorment dans des tiroirs et qu'un Français change de téléphone portable en moyenne tous les deux ans. Un smartphone de 120 grammes contient 50 métaux différents et sa fabrication nécessite 70 kg de ressources naturelles.

Les maires souhaitant installer un point de collecte dans leur mairie peuvent contacter Orange via ce formulaire.   

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.