Vous avez 1,7 million ? Et pourquoi pas vous offrir cette île ?

L'île de Roch Ar Hon se situe près de Bréhat dans les Côtes-d'Armor. / © Sotheby's International Realty
L'île de Roch Ar Hon se situe près de Bréhat dans les Côtes-d'Armor. / © Sotheby's International Realty

Qui n’a jamais rêvé d’une vie sans voisin sur une île bretonne ? C’est ce que propose Sotheby’s International House avec cette maison près de l'île de Bréhat. 
 

Par Juliette Vincent-Seignet


Vous rêvez d'un endroit isolé ? Non loin de Bréhat (Côtes-d’Armor), la maison de 140m², construite en 1758, se situe sur l’île de Roch Ar Hon.

Vendue meublée, elle a été rénovée à plusieurs reprises."Vous n’avez plus qu’à poser vos valises", peut-on lire sur l’annonce postée sur le site de Sotheby's international realty
 

Un chemin de garde et des escaliers ont été aménagés pour profiter de l’île de 6420m².  
 
Un chemin de garde et des escaliers aménagés sur l'île. / © Sotheby's international realty
Un chemin de garde et des escaliers aménagés sur l'île. / © Sotheby's international realty

Pour rejoindre ce coin de paradis, deux possibilités : par l’Arcouest et Lézardrieux. Dans les deux cas, il faut compter une dizaine de minutes en bateau.
 

Un bien rare


Tout ce confort a un coût : 1,685 millions d’euros. "C’est la rareté du bien qui fait le prix, plus que la surface habitable. Ce n’est pas une maison dans un endroit lambda", nous explique Peter Bos, l’agent commercial de Sotheby’s international Realty, en charge du dossier.
 
La maison située sur l'île de Roch Ar Hon a été fondée en 1758. / © Sotheby's international realty
La maison située sur l'île de Roch Ar Hon a été fondée en 1758. / © Sotheby's international realty

En effet, une île privée raccordée au réseau EDF, à l’eau et au téléphone, il en existe peu. Selon l’agent commercial, des biens similaires vendus en Bretagne chaque année se comptent sur les doigts d'une main.


Accepter les contraintes de la vie sur une île


Concernant le profil éventuel des acheteurs, "ce sont plutôt des gens qui aiment l’environnement maritime, qui aiment le bateau et qui acceptent aussi les contraintes de la vie sur une île", nous confie Peter Bos.

Vivre sur une île n’est pas toujours facile. Le quotidien de vie des habitants dépend des marées. Dans le cas de la propriété à l’estuaire du Trieux, les acquéreurs pourront y accéder plus facilement à marée haute.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus