Qui a 10 millions pour acheter l'île Berder?

Ile Berder / © DR
Ile Berder / © DR

Un petit coin de paradis dans le Morbihan, qui s'étend sur 23 hectares et qui s'appelle l'île Berder. Son propriétaire, le groupe Yves Rocher, a décidé de s'en séparer. Son prix ? 10 millions d'euros.

Par Sylvaine Salliou

D'une superficie de 23 hectares, localisée à Larmor-Baden, cette île accueille chaque année de nombreux promeneurs, ainsi que des familles, groupes, colonies, classes de mer... hébergés au centre de vacances. D'ailleurs, l'île accueillera encore jusque fin 2013 ce centre de vacances de l'association Loisirs Vacances Bretagne. La capacité d'accueil est de 300 personnes. 

Pas d'acheteur pour l'instant

Après avoir été la propriété d'un comte et de religieux, Berder appartient depuis le début des années 90 au groupe Yves Rocher, qui veut aujourd'hui se séparer de son bien. L'île est donc à vendre. Son prix ? Une dizaine de millions d'euros. À Larmor-Baden, les rumeurs vont bon train. Des Qataris se seraient mis sur l'affaire. Des Chinois seraient aussi intéressés. Autant "de ragots" démentis par Denis Bertholom, le maire de la commune. Pour l'heure, officiellement, pas le moindre acheteur à l'horizon. Et selon François Goulard, le président du Conseil général du Morbihan, la vente de cette île s'annonce complexe. Certains souhaitent que l'île passe dans le giron public, mais trouver autant d'argent sera très compliqué pour les collectivités locales. Une pétition circule pour en faire un lieu départemental. Plus de 7.000 signatures auraient déjà été recueillies. Reste, évidemment, à financer une telle opération. D'autres imaginent que l'île soit rachetée par un propriétaire privé, il faudra alors conserver un accès libre pour le public.

9 personnes travaillent au centre de vacances

À Berder, seul le centre de vacances est certain de son avenir. L'association Loisirs vacances Bretagne doit rendre les clés au propriétaire en décembre 2013. Neuf personnes, en contrat à durée indéterminée, devraient être licenciées. 

Sur le même sujet

Pauline Kerscaven sur le plateau de Bali Breizh

Les + Lus