Coupe de France : Rennes échoue aux portes de la finale face à Saint-Etienne

L'attaquant stéphanois Lois Diony aux prises avec le défenseur rennais Raphael Dias Belloli (à droite) et le milieu rennais Steven Nzonzi (à gauche) lors de la demi-finale de Coupe de France à Saint-etienne - 5/03/2020 / © AFP - P. Desmazes
L'attaquant stéphanois Lois Diony aux prises avec le défenseur rennais Raphael Dias Belloli (à droite) et le milieu rennais Steven Nzonzi (à gauche) lors de la demi-finale de Coupe de France à Saint-etienne - 5/03/2020 / © AFP - P. Desmazes

Désillusion pour le Stade Rennais qui s'incline face à Saint-Etienne (2-1) en toute fin de match lors de cette demi-finale de Coupe de France au stade Geoffroy-Guichard.

Par T.P. avec AFP


C'est un but de Ryad Boudebouz, entré en jeu à la 83e minute à la place de l'ancien Rennais Yann M'Vila, qui a mis fin aux espoirs des Rouge et Noir d'une deuxième finale de Coupe de France face au PSG. Un but après une action de William Saliba et un relais avec Denis Bouanga dans le temps additionnel (90+4 minutes).
Pourtant, les Rennais, 3e du championnat et tenants du titre après avoir battu le PSG en finale de l'édition 2019, ont ouvert la marque contre le cours du jeu par Mbaye Niang qui a transformé un penalty accordé pour une faute de Saliba sur Rafinha (31e minute).
L'égalisation stéphanoise, 12 minutes plus tard, est signée Timothée Kolodziejczak, de la tête après un centre délivré de l'aile gauche par Loïs Diony, décalé par Saliba (43e minute).
Les Verts, particulièrement bien soutenus par leur public, qui a d'ailleurs envahi le terrain au coup de sifflet final, avaient bien débuté la rencontre.
Les Stéphanois auraient alors mérité d'ouvrir la marque sur un coup franc de Yohan Cabaye (12e minute) ou encore sur deux tentatives de Diony (16e, 21e) alors qu'Edouard Mendy sauvait son camp sur une action de Cabaye, avant que Damien Da Silva ne dégage le ballon devant sa ligne (18e minute). 

De leur côté, les Bretons auraient pu reprendre l'avantage, mais Mathieu Debuchy a écarté le danger devant Niang après un centre délivré par Hamari Traoré (51e minute)alors qu'un coup franc de Benjamin Bourigeaud est passé de peu hors du cadre (85e minute).
 

La déception de Julien Stéphan, l'entraîneur rennais

"Le scénario est cruel de prendre ce but à la dernière seconde, mais je reconnaîs que nous n'avons pas livré le match que nous avions imaginé. Saint-Etienne a sans doute plus mérité que nous la qualification. Nous aurions préféré perdre ce match dans d'autres conditions ou circonstances.
Nous ne nous sommes pas lâchés notamment offensivement. Nous avions imaginé que Saint-Etienne ferait ce type de rencontre. Nous ne nous sommes pas créés dès l'entame pour attaquer comme nous le voulions. Nous avons une grosse situations deux minutes avant leur égalisation qui aurait pu changer le cours du match, mais leur égalisation n'est pas imméritée.
Nous sortons de cette manière, c'est décevant mais en deux ans nous avons fait un parcours assez remarquable en          Coupe de France et ça s'arrête aujourd'hui".

C'est la première fois depuis 1982 que les Verts atteignent la finale de la compétition où ils retrouveront leur bête noire, le PSG qui s'est qualifié mercredi en s'imposant 5-1 à Lyon.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus