• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Coupe de la Ligue : huitième gagnante pour Rennes contre Nantes

Edson Mexer félicité après son but contre le FC Nantes / © Jean-François MONIER / AFP
Edson Mexer félicité après son but contre le FC Nantes / © Jean-François MONIER / AFP

Julien Stephan a toujours un bilan immaculé de 4 victoires en 4 matches après la victoire de Rennes, mené au score mais qui a fini par l'emporter (2-1), mercredi sur Nantes en huitième de finale de Coupe de la Ligue.

Par AFP

C'est une tête croisée de Damien Da Silva, trouvé par Benjamin Bourigeaud au deuxième poteau, qui a délivré le Roazhon Park à la 89e minute (2-1), après un match pas très bien engagé. Nantes, plus fringant après deux semaines sans jouer en raison de matches reportés, s'était montré plus percutant lors des 45 premières minutes, dans le sillage d'un Majeed Waris très actif.

Le Ghanéen a fait passer une soirée cauchemardesque à Mehdi Zeffane, titularisé en latéral gauche en raison de la suspension de Ramy Bensebaïni. Il a d'abord trouvé d'un centre la tête de Sala, malheureusement imprécise (25e), avant de se faire bousculer par Mexer dans la surface, mais l'arbitre lui donnait un carton jaune pour simulation au lieu de désigner le point de peénalty (27e). Partie remise puisque Waris a ensuite ouvert le score d'une frappe splendide dans la lucarne, après un corner joué à deux, (0-1, 49e) sur le premier tir cadré des Nantais.

C'était aussi le premier but encaissé par Rennes depuis l'arrivée de Stephan sur le banc. Mais ce but a eu le mérite de réveiller des Bretons sans doute émoussés par leurs derniers matches.
 

Ben Arfa en pointe


Au coup d'envoi, le coach avait ainsi décidé de laisser souffler Ismaïla Sarr et Clément Grenier, deux des Rennais avec le plus de minutes de jeu dans les jambes cette saison.
Placés en 4-3-3, avec une ligne d'attaque composée d'Hatem Ben Arfa en pointe, entouré de Mbaye Niang et de Romain Del Castillo, Rennes a eu beaucoup de mal à se montrer dangereux pendant 50 minutes.

Benjamin Bourigeaud, d'un coup-franc lointain bien placé (12e) et Hamari Traoré, après un joli une-deux avec Benjamin André (22e) ont bien obligé Ciprian Tatarusanu à deux interventions décisives en première période, mais c'était bien peu. Réorganisés en 4-4-2, avec un Ben Arfa libéré dans son placement, les Rouge et Noir ont pris le contrôle du match à partir de la 50e minute pour ne plus le lâcher. Imprécis à la conclusion d'un une-deux avec Niang (57e), HBA a été à l'origine de l'égalisation avec un superbe slalom au milieu de Nantais déboussolés, pour décaler Del Castillo dont le tir a été dévié en corner.
    
Sur ce dernier, Bourigeaud a trouvé Mexer lancé qui a smashé le ballon de la tête dans les filets (1-1, 60e) pour le 12e but des bretons marqué après un coup de pied arrêté sur 32 réalisations cette saison, toutes compétitions confondues. Le second but de Da Silva arrivait presque logiquement, tant Nantes a baissé de rythme en fin de match et Rennes sera donc au rendez-vous des quarts de finale les 8 et 9 janvier prochain. 
 
 

La victoire de tout un groupe


Julien Stéphan, entraîneur de Rennes : "Je trouve qu'on avait fait un bon début de match mais après, on a étiré nos lignes, mis trop de distance dans notre bloc, donc, ils ont pu jouer et manoeuvrer, trouver Touré et Rongier entre les lignes. On a essayé de se réorganiser en se réajustant sur le plan tactique. Et en deuxième période, on a beaucoup mieux contrôlé les espaces, ils n'ont pas eu grand chose sur le plan offensif et au fur et à mesure du temps on prenait l'ascendant. On savait que le fait qu'ils n'aient pas joué depuis 15 jours pourrait nous être favorable. Je suis surtout content parce que c'est la victoire de tout un groupe. Ça prouve que c'est un groupe entier capable de faire des bonnes choses les entrants ont été très intéressants."

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Douarnenez, la plage du Ris interdite à la baignade

Les + Lus