Covid 19 : la Bretagne, région pilote pour la vaccination en pharmacie

Ce lundi 15 mars, il sera possible de se faire vacciner dans toutes les pharmacies volontaires en France. En Bretagne, dès cette semaine, 20 officines pilotes ont pu tester la procédure.

Vaccination : les injections ont déjà commencé dans 20 pharmacies en Bretagne.
Vaccination : les injections ont déjà commencé dans 20 pharmacies en Bretagne. © G. Raoult - France Télévisions

Depuis mardi, en Bretagne, des pharmaciens ont commencé à vacciner certains de leurs patients éligibles. Toutes les personnes âgées de 50 à 74 ans qui présentent des comorbidités et celles de plus de 75 ans. En tout 20 pharmacies, cinq par départements, situées à Saint-Brieuc, Brest, Vannes et Rennes, et "répondant aux exigences de formation et ayant des espaces adaptés", précise l'Agence Régionale de Santé.

On était dans les starting-blocks et on attendait les décrets pour pouvoir vacciner le plus possible de personnes.

Marie-Claude Duval, pharmacienne à Rennes.

Une semaine pour tester la procédure

Pour cette première semaine, ces officines avaient reçu 450 doses d’AstraZeneca, le seul vaccin autorisé à être administré en l’absence de médecin et facile à conserver entre 2 et 8 degrés. 

Les premiers patients venus se faire vacciner ont été appelés par les pharmaciens eux-mêmes. "On m’avait sans doute inscrit sur une liste d’attente, et on m’a rappelé pour me dire que je pouvais passer dans l'après-midi", explique l’un d’entre-deux.

"Il faut bien faire confiance"

Une fois l'injection faite, ces patients ont été invités à patienter une quinzaine de minutes dans un petit espace aménagé, le temps de surveiller l'apparition d'éventuels effets secondaires. Pas de quoi impressionner les premiers volontaires. "Ce sont de vaccins qui sont pratiquement inconnus, on se demande toujours ce qui peut arriver, mais faut bien faire confiance aussi ", confirme un vacciné. 

La semaine prochaine, avec le déploiement de la campagne à toute la France, les personnes concernées pourront se rendre directement dans leur pharmacie pour prendre rendez-vous. Aucune ordonnance ne leur sera demandée.

En revanche, comme pendant la première semaine test en Bretagne, ils devront se munir de leur carte vitale, d’une pièce d’identité, et à leur arrivée remplir un formulaire d'antécédents médicaux. "Des questions basiques et pour vérifier que le patient n'a pas eu de fièvre, de test PCR ou antigénique positif depuis les trois derniers mois", justifie Marie-Christine Le Quellec, pharmacienne à Rennes. 

840 pharmacies habilitées la semaine prochaine

Sur les 1 031 pharmacies en Bretagne, 840 seront habilitées à vacciner ce lundi 15 mars et recevront chaque semaine 20 doses du vaccin de formule d’AstraZeneca principalement.

Les personnes qui auront reçu une première dose devront patienter  9 à 12 semaines pour bénéficier de la deuxième injection.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vaccins - covid-19 covid-19 santé société