• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Dans son livre, Maël de Calan déchiffre le programme du Front national

Maël de Calan secrétaire national de l'UMP
Maël de Calan secrétaire national de l'UMP

En librairie le 4 mai, publié chez Plon, préfacé par Alain Juppé, le livre s’appelle "La vérité sur le programme du Front national". Son auteur : Maël de Calan, président de la fédération Les Républicains du Finistère, conseiller départemental et proche d’Alain Juppé.

Par S.Salliou (avec AFP)

Maël de Calan souhaite démonter les idées dangereuses du front national et ne pas s'en tenir à une condamnation morale. Dans son livre truffé de formules-choc, mais fouillé, transparaissent ses positions, plus libérales en économie et moins hostiles à l'immigration que ne le sont celles du parti de Marine Le Pen. Le conseiller départemental finistérien affirme que "l'élixir miracle que nous promet Mme Le Pen comme les charlatans de foire est en réalité un poison".

Il démonte le porgramme économique du FN

Les 7 chapitres s'attaquent largement au programme économique du FN, "plus à gauche que Mélenchon", "suicidaire" et qui mènerait au "chaos" avec "1.515 milliards de
dettes nouvelles en cinq ans, s'ajoutant aux 2.100 milliards existants
", un "flou artistique", des "erreurs" et des "recettes magiques" quant à son financement, etc.

L'immigration "sans hystérie"

"Le FN peut accoler des propositions invraisemblables à des constats souvent justes", avoue-t-il aussi. L'élu s'en prend à "l'approche incendiaire de l'islam" du FN et demande "d'affronter les difficultés" de l'immigration, sans "hystérie", sans en faire "le coeur des problèmes du pays". Pour lui, avec Marine Le Pen, le pays deviendrait "paria" économiquement et diplomatiquement, la France serait "vassale" de Vladimir Poutine. Enfin, M. de Calan raille le "népotisme au stade industriel" au Front "familial".

Du bruit sur la toile

Une semaine avant sa parution officielle, le web bruisse au sujet de ce livre. Et on assiste sans grande surprise à une bataille rangée entre les militants des deux camps. D'un côté les sympathisants frontistes. Ils s'en donnent à cœur joie pour attaquer l'élu breton, figure de la garde rapprochée d'Alain Juppé. De l'autre côté, Il y a bien évidemment aussi des défenseurs de la charge de Maël de Calan. 


A lire aussi

Sur le même sujet

Interview d'Aymeric Lesné

Les + Lus