Des prières de catholiques pour confier le pays à la Sainte-Vierge

Publié le
Écrit par AFP

Depuis quelques semaines, des catholiques appellent les fidèles à se rassembler sur l'espace public, devant des calvaires, des statues ou des églises. A Rennes mercredi, une dizaine d'entre eux se sont ainsi retrouvés, pour prier et "confier le pays à la Sainte-Vierge".

C'est un groupe baptisé "la France prie" qui est à l'initiative de ces rassemblements. Il invite les catholiques à "réciter le chapelet" et à "confier notre pays, qui subit une crise sociétale des plus graves de son histoire" à la Sainte Vierge.

Ces prières publiques, qui ont lieu "de préférence le mercredi soir à 18 heures", suivent une initiative lancée en Autriche en novembre en lien avec la crise sanitaire et les restrictions imposées pour lutter contre le Covid 19. Le mouvement dénombre plus de 2.630 lieux de rassemblement dans toute la France.  

A Rennes, Marie-Noëlle prie pour la France "qui va descendre très bas"     

A Rennes mercredi matin, une dizaine de catholiques se sont rassemblés devant un calvaire.

"Nous souhaitons évacuer la peur, en partageant l'amour des autres et de Dieu", explique Marie, 78 ans, habituée de ces rassemblements.  Les fidèles, mains jointes et chapelet à la main, ont récité des prières pendant une demi-heure, sous l'oeil intrigué des passants. Marie-Noëlle, 74 ans, venue pour la première fois se dit convaincue "qu'il faut prier pour la France" qui va "descendre très bas".            

"Initiatives privées", selon le délégué épiscopal

Le père Nicolas Guillou, délégué épiscopal à l'information du diocèse de Rennes, a rappelé que ces rassemblements "ne venaient pas de la Conférence des évêques de France" et qu'il s'agissait "d'initiatives privées".            

En Loire-Atlantique, à Saint-Père-en-Retz, une dizaine de personnes, certaines agenouillées, ont également prié mercredi matin devant une statue de la vierge Marie et chanter des cantiques.            

Selon le code de la sécurité intérieure, "sont soumis à l'obligation d'une déclaration préalable tous cortèges, défilés et rassemblements de personnes, et, d'une façon générale, toutes manifestations sur la voie publique".  

"Sans exception et de manière exclusive, il s'agit d'une pure action de prière au sens de la liberté constitutionnelle de culte garantie par la République", explique "La France prie" sur son site internet.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité