• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Ces professionnels exercent des métiers rares, atypiques ou méconnus. Nous avons découvert un effaroucheur d'étourneaux et autres nuisibles, des experts en odeurs environnementales, une dentiste et un ostéopathe équin et une animatrice de marché aux bestiaux. 

Que faire des étourneaux, ces oiseaux mal-aimés ?

Tous les ans, à la même époque, des nuages d’étourneaux débarquent en Bretagne, en ville, comme à la campagne... Créant quelques nuisances. En Bretagne, il y a une colonie d'étourneaux sédentaires, qui vit ici toute l'année. Et arrivent dès le mois de novembre, ceux qui viennent des pays de l’est, qui migrent, dès les premiers froids, vers des contrées plus clémentes. Et c'est là que le nombre impressionne et dérange parfois. Pour aider les agriculteurs à faire fuir ces oiseaux, une entreprise du Finistère, Agriprotech a inventé un effaroucheur pour les éloigner.
 
Itinéraires Bretagne : les effaroucheurs d'étourneaux

Laurence Henry est chercheuse à l’université de Rennes 1. Elle connaît bien les étourneaux. Le laboratoire pour lequel elle travaille, les étudie depuis 30 ans. Partout dans le monde et aussi en Bretagne. Elle reconnaît les nuisances liés à ces oiseaux, mais rappelle aussi qu'ils font partie de la chaîne alimentaire et mangent tout un tas de petits insectes qui peuvent aussi nuire, notamment aux cultures....


 

Dentiste quoi ? Dentiste équin


Les premiers à s'être souciés des dents des chevaux ont été les maréchaux-ferrants, ils limaient les dents en cas de besoin. Puis les vétérinaires ont pris le relais. Aujourd'hui, c'est une spécialité, dentiste équin.

Leslie Serret est installée dans le Nord Finistère depuis un an. Nous l’avons rencontrée dans un centre équestre. Elle va soigner 4 chevaux.
Les chevaux n'ont pas toujours eu besoin de soins dentaires, mais leur domestication a changé les choses. Le cheval à l'état sauvage mastique dans la nature 20h sur 24. Il n'a pas besoin de se faire limer les dents. L'animal domestiqué, lui ne mastique plus que 4 à 6h par jour.


Avec fermeté et douceur, Leslie Serret remet la dentition d'aplomb. Elle lisse et arrondit les dents pour que le cheval ne se blesse pas les joues.
L'intervention dure 20 minutes.

Leslie reviendra dans un an ou deux, pour refaire les mêmes soins.

 
Itinéraires Bretagne : rencontre avec un dentiste et un ostéopathe équin


 

Nathalie Le Goux anime les enchères au marché aux bestiaux de Guerlesquin


Nous sommes au marché au cadran de Guerlesquin. Créé en 1972, il est le plus ancien marché aux bestiaux aux enchères publiques de France. Ici les prix des animaux fluctuent chaque jour que le marché fait. Et une personne anime la vente et fixe les enchères, c'est Nathalie Le Goux.

Cette fille d'agriculteurs n'a eu aucun mal à se faire une place dans ce milieu. A 6 ans, elle connaissait les noms de toutes les vaches chez ses parents, à 15, elle faisait ses premiers remplacements à la ferme. Aujourd'hui, elle travaille donc dans le commerce des bestiaux. Il lui faut aimer le contact avec les éleveurs et les négociants, avec les animaux aussi.

Pour elle, le plus dur du métier, c'est de voir des éleveurs qui travaillent au mieux et qui ont du mal à s'en sortir...
 

Un marché qui a plus de 45 ans


A l'époque, le marché au cadran de Guerlesquin a été créé à la demande des éleveurs pour réguler le marché et de fixer un prix plancher.  Malgré l'évolution du monde agricole et quelques passages difficiles, il est encore debout. 
Aujourd'hui, ce n'est plus la foule des grands jours, mais les cotations de ce marché sont toujours regardées de près.
 

40 secondes par animal


Du haut de son bureau vitré, Nathalie dirige la vente. Elle fixe les prix de départ, suit les enchères. Elle seule, sait, qui vend et qui achète.  L'ambiance est assez studieuse. Il faut faire vite, 40 secondes en moyenne, par bovin. Les acheteurs font monter discrètement les enchères. Ce jour-là, la vente se passe plutôt bien. 

Le marché aura duré 6h, la quasi-totalité des bovins aura été écoulée ce jour-là et à un bon prix.
Itinéraires Bretagne au marché au cadran : la vente aux enchères des animaux à Guerlesquin


 

Expert en odeurs environnementales : ils ont du nez


Partons à la découverte du métier d'experts en odeurs environnementales. Vous connaissez certainement les nez, créateurs de parfum, eh bien les experts que l’on va rencontrer, eux ne sentent pas que les bonnes odeurs. Odournet, l’entreprise est basée près de Rennes, elle est leader du secteur en France.
 
Itinéraires Bretagne : expert en odeurs environnementales

Les prélèvements sont analysés par des panelistes. Ils n’ont aucune information avant les tests. Seul leur nez travaille.  L’odeur est plus ou moins diluée et ce jury doit déterminer ce qu’il sent. Ce n’est qu’à la fin du test, que les panelistes sauront de quoi il s’agit, aujourd'hui, ce sont les odeurs émanant d'une plate forme de compostage.

Dans ce laboratoire, ils travaillent aussi pour le milieu agricole et agroalimentaire. En Bretagne, il y a de quoi faire. D’autres experts testent ausi des produits cosmétiques. L'objectif est d'améliorer les parfums des produits cosmétiques.
 

Odeurs dans une boyauderie


Nous avons aussi retrouvé un reportage d'archives. Nous sommes dans les années 70, à l’époque il n’existe pas d’experts en odeur, mais le sujet préoccupe. Nous sommes dans une boyauderie. Là-bas, on récupère les déchets des abattoirs. Et autant vous dire que ça ne sent pas toujours la rose. Ces images sont exceptionnelles, car si la boyauderie de Pont Aven où a été tournée ce reportage, n’existe plus, d’autres établissements de ce type existent encore en Bretagne, mais les caméras ne sont plus les bienvenues.