Elections régionales en Bretagne : Europe Ecologie Les Verts a désigné ses chefs de file pour 2021

Ce week-end du 12 et 13 septembre 2020, Europe Ecologie Les Verts a désigné ses deux chefs de file pour la campagne des régionales en Bretagne. Il s’agit de Claire Desmares-Poirrier et Ronan Pichon.

 

Claire Desmares-Poirrier et Ronan Pichon  ont été choisis par les militants d'EELV pour porter le projet de leur parti aux élections régionales de 2021. Leur première mission : établir une liste commune avec d'autres forces politiques de gauche et du tissu associatif.
Claire Desmares-Poirrier et Ronan Pichon ont été choisis par les militants d'EELV pour porter le projet de leur parti aux élections régionales de 2021. Leur première mission : établir une liste commune avec d'autres forces politiques de gauche et du tissu associatif. © Christel Ambroselli-EELV
C’est à Trébeurden, lors d’une assemblée générale ce week-end qu’Europe-Ecologie Les Verts a lancé sa campagne pour les élections régionales de 2021. Les deux chefs de file ont été désignés, un binôme femme/homme. Il s’agit de Claire Desmares-Poirrier, 36 ans, cultivatrice de plantes aromatiques et médicinales à Sixt-sur-Aff en Ille-et-Vilaine et de Ronan Pichon, 49 ans, informaticien, conseiller municipal à Brest et vice-président de la métropole brestoise.
 

Nous souhaitons diriger la Bretagne vers un modèle plus écologique. Il y a une urgence écologique réelle sur notre territoire.

Claire Desmares-Poirrier


De son côté, Ronan Pichon souligne la nécessité de construire un programme en associant les habitants de la région : "Il faudra s’appuyer sur le tissu associatif breton et recueillir les avis au plus près du terrain." 
 

Discussions pour des alliances de premier tour


Le parti écologiste discute actuellement avec d’autres forces de gauche pour présenter une liste commune au premier tour. L’UDB, Nouvelle Donne, Place publique, Bretagne Ecologie, Génération Ecologie, Ensemble sur nos Territoires… devraient rendre leur réponse avant fin septembre. Les deux chefs de file choisis ce week-end par les militants d’EELV ne seront donc pas forcément têtes de liste. Peut-être faudra-t-il faire de la place aux colistiers. Une chose est sûre : aucune alliance n’aura lieu au premier tour avec le parti socialiste.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections régionales politique élections écologie environnement europe écologie les verts