Dimanche en politique

Dimanche à 11 h 25
Logo de l'émission Dimanche en politique

Le Dinanais Hervé Berville, la voix des députés macronistes à l'Assemblée Nationale

Hervé Berville, député de la circonscription de Dinan, a été désigné porte-parole de la République en marche à l'Assemblée nationale. / © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP
Hervé Berville, député de la circonscription de Dinan, a été désigné porte-parole de la République en marche à l'Assemblée nationale. / © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP

Le 17 septembre prochain, Dimanche en politique reçoit Hervé Berville, le nouveau député de la circonscription de Dinan (22). Âgé de 27 ans, il est un des benjamins de l'Assemblée nationale. Désigné porte-parole du groupe parlementaire LREM , il symbolise le renouveau du paysage politique breton.

Par Robin Durand

Pour sa rentrée le 17 septembre à 11 h 25, l'émission Dimanche en Politique reçoit celui que l'on considère comme l'une des étoiles montantes du mouvement de La République En Marche, Hervé Berville. 

Que de chemin parcouru depuis 27 ans. Né au Rwanda, Hervé Berville a été adopté par un couple de Pluduno (22) alors que son pays natal était ravagé par un génocide. Son enfance bretonne va déboucher sur de brillantes études et le goût pour l'international. En 2014, diplômé de la London School of Economics, il travaille en Afrique puis pour la prestigieuse université de Stanford.

Le jeune économiste rencontre alors Emmanuel Macron, pas encore ministre. Un coup de foudre qui va mener hervé Berville à participer aux premieres heures du Mouvement En Marche. Dès 2016, ce dernier quitte son métier pour participer activement à l'élaboration du programme présidentielle, tout en s'investissant dans la campagne sur les terres costarmoricaines . 

Porte-parole et porte-flingues ? 


Engagement payant. Le jeune homme obtient l'investiture En marche pour les législatives. Son sens de la communication, du contact et sa maîtrise du verbe feront le reste. Le 18 juin 2017, celui qui incarne le renouveau de l'ére Macron est largement élu député avec 64 % des voix.  Son parcours exemplaire en fait même une coqueluche des médias nationaux. La tutelle bienveillante de Richard Ferrand, patron des députés macronistes, le propulse finalement porte-parole du groupe parlementaire LREM à l'Assemblée.  

Un poste exposé aux tirs croisés des adversaires politiques et qui suppose une extrème loyauté au risque parfois d'avaler des couleuvres. "Écoute, responsabilité et action" sont parait-il les trois maître-mots d'Hervé Berville. Ils seront  mis à l'épreuve dès cet été avec les deux grandes réformes de ce début de quinquennat : le code du travail et la moralisation de la vie politique. 

Votre avis


 

A lire aussi

Assises d'Ille et Vilaine 2ème jour

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne