Enquêtes de Région Bretagne

Le mercredi, une fois par mois, à partir de 23 h
Logo de l'émission Enquêtes de Région Bretagne

La Bretagne, la région du “bien manger” ?

LE CHEF OLIVIER ROELLINGER AU MARCHE DES LICES A RENNES / © PHOTOPQR/OUEST FRANCE
LE CHEF OLIVIER ROELLINGER AU MARCHE DES LICES A RENNES / © PHOTOPQR/OUEST FRANCE

Longtemps associée à l’agriculture intensive et aux produits standards de l’agro-alimentaire standardisé, elle veut désormais valoriser une nouvelle image. Une nouvelle émission de Enquête de Région Bretagne.

Par Benoit Thibaut avec Isabelle Rettig et Anthony Masteau

Depuis quelques années, les grandes surfaces multiplient les spots publicitaires ventant les mérites du bio, du local ou du bien manger. 

Mercredi 15 mai après le Soir 3, l'émission "Enquêtes de région" fait le point sur cet objectif de la Bretagne d’ être à l’avant-garde du « bien manger ».
 

Des images de L214 qui ont marqué les consommateurs 


Depuis les videos chocs diffusées par l'association L 214 montrant des poules pondeuses en piteux état dans leurs cages mais aussi depuis le scandale des oeufs au Fipronil, les habitudes de consommation ont évolué.

Des ventes qui suivent la tendance nationale puisqu'en  2018, près de 52% des oeufs vendus dans les grandes et moyennes surfaces étaient issus d'elevage au sol, en plein air ou bios, ce que l'on appelle les oeufs alternatifs.

Et cela malgré un prix bien supérieur, autour de 35 cts pour un oeuf bio contre 14  pour un oeuf conventionnel soit trois voire 4 fois plus.
 

Le bio, mais quel bio ?


Dans les grandes surfaces, les oeufs bios voisinent désormais avec une multitude d'autres produits bio qui ici représentent  20% des ventes.

Face au boum du bio et à la demande croissante, la filiere n'est elle pas en train de perdre son âme en favorisant une bio low cost que pourrait conforter l'allegement du cahier des charges européen prevu en  2021.

Depuis quelques années, les grandes surfaces multiplient les spots publicitaires ventant les mérites du bio, du local ou du bien manger. Si l' intention parait louable elle cache avant tout des arguments marketing qui ne doivent pas tromper le consommateur, le premier a pouvoir faire evoluer les comportements dans le bon sens.
 

Eduquer au "bien manger"


Montreuil le Gast, cette commune de 2.000 habitants, au nord du Pays de Rennes, est engagée depuis quelques mois dans le projet "de la ferme à l'école". Il s'agit entre autre de sensibiliser les enfants à la qualité et à la provenance des produits qu'ils consomment chaque jour

L'objectif est de ramener des produits frais, locaux et de saison dans les assiettes des cantines.
 

Un véritable enjeu de société


De plus en plus de communes, comme Montreuil le Gast, se lancent donc dans ce genre de projets qui nécessitent l'implication de nombreux acteurs. Mais s'appuyer sur les producteurs locaux, travailler en filière courte, n'est pas si simple... Notamment parce qu'il faut respecter les règles de la concurrence et le code des marchés publics..


Ce mois ci Enquêtes de Région vous propose de découvrir comment la Bretagne peut relever ce défi de la fourche à la fourchette. Nous verrons comment les Producteurs, l’industrie, la grande distribution mais aussi les citoyens ont les cartes en main pour changer nos habitudes alimentaires.


Depuis le Restaurant "C'est ici" à Roscoff, Robin Durand recevra  ses invités :
  • Loig Chesnais Girard, président de la région Bretagne
  • Marc Keranguéven, notre président du Cerafel-prince de bretagne
  • Olivier Marie, journaliste, créateur du blog Goût d’Ouest  coordinateur de la revue Bretons en cuisine
  • Vincent Doucet, restaurateur, propriétaire de "C'est ici"
  • Cyril Boulet, artisan boucher à Vannes, auteur de "les chroniques du désosseur" .

Enquêtes de Région "La Bretagne, la région du "bien manger"  une émission à voir le mercredi 15 mai après le Soir 3
et à revoir ici en Replay.


 

A lire aussi

Littoral, Aurélien Ducroz, de la poudreuse à l'écume