• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

HD, l'heure du débat

Heure de l’échange, de la réflexion autour de questions de société, pause nécessaire pour prendre du recul sur l’actualité, mais aussi mettre l’accent une fois par mois (le dimanche à 11 h ) sur un sujet qui vous concerne.
Logo de l'émission HD, l'heure du débat

Aéroports bretons, quel horizon : vos réponses à notre questionnaire

© France 3 Bretagne
© France 3 Bretagne

Vous avez très nombreux à répondre à notre questionnaire sur les aéroports bretons. Y-a-t-il trop d'aéroports en Bretagne ? Les utilisez-vous ? Une nouvelle construction à Notre-Dame-des-Landes nuirait-elle à nos petits aéroports ? Voici un résumé de vos réponses.

Par Catherine Deunf

Plusieurs aéroports en Bretagne (Brest, Rennes, Lorient, Lannion, Quimper et forcément…Nantes pour ne citer qu’eux…) Est-ce un atout pour notre région ? 


                     Oui
  • Ces aéroports sont utiles pour désenclaver la Bretagne, nous ne sommes pas obligés de passer par Paris
  • ll s'agit d'un atout pour la région, puisqu'ils permettent le développement de manière homogène sur le territoire, en mettant des villes enclavées à une heure de la capitale.
  • C'est à l'image de la Bretagne : plein de petites villes, pas de grosse agglomération, donc plein de petits aéroports et pas un énorme. C'est bien pensé et cohérent.
  • Oui je pense qu'il faut développer Lorient et le moderniser
  • Oui, celui de Lannion est indispensable,car il n'y a pas de TGV direct vers Paris.
  • Oui, pour permettre à ceux qui le souhaitent de voyager, pour affaires ou pour le plaisir... Pour autant que les vols réservés ne soient pas annulés, d'une manière répétée, comme c'est le cas par la compagnie HOP ! à l'aéroport de Quimper !
  • oui, accès plus rapide
  • Brest est  important pour se rendre a Paris rapidement. Meme avec la LGV on sera toujours assez loin de Paris.
  • Il en faut quand on est pressé
  • Oui, les différents aéroports proposent différentes destinations ce qui permet de pouvoir voyager facilement depuis la Bretagne.
  • Oui. Avec l'accelération du développement des voyages nationaux et internationaux. A l'avenir, ils devront ouvrir plus de lignes intra européennes.
  • Oui , c'est un enorme atout pour notre region. Le tourisme est une artère vital pour notre region.
  • Oui ça évite d'aller jusqu à Paris
  • Brest, Nantes et Quimper sont indispensables.Gros atout de Nantes "l'international!" De Bretagne, Nantes vers l'Italie ralentit les délais inutiles de passer par Paris !
  • Il faut que les aéroports bretons se développent et proposent encore plus de destinations.
                     Non
  • Non pas un atout. Il faut fermer Lannion et Quimper au profit de Brest. Ces aéroports coûtent trop cher à la région et au contribuable.
  • Non c'est un surcoût
  • Non, trop d'aéroports réduisent nos surfaces agricoles et rurales. Il serait plus judicieux de penser une optimisation des aéroports les plus fréquentés.
  • Trop de petits aéroports, pas assez de gros. Tout le monde devrait être à 2 heures d'un aéroport international digne de ce nom, mais ça ne sert à rien d'avoir autant de petits aéroports
  • J'ai l'impression qu'il y en a trop et que ça coûte cher à la collectivité.
  • Non, trop d'aéroports signifient de petites lignes à faibles fréquences.

Prenez-vous l’avion au départ de la Bretagne ?


                      Une grande majorité de oui 
  • Assez fréquent, c'est bien pratique. Brest /Ajaccio, Nantes/Venise récemment, je pense me rendre à Florence l'an prochain.
  • Je prends l'avion 6 à 8 fois dans l'année, dont 6 fois depuis la Bretagne. Depuis Dinard pour aller en Angleterre puis en Irlande et depuis Nantes pour toutes les autres destinations internationales.
  • Oui de Brest quand la destination est possible
  • Oui, occasionnellement. Je le ferais plus souvent si les vols étaient fiables.
  • Au départ de Nantes chaque fois que la liaison existe
  • Oui, Nantes car la fréquentation est moins importante qu'à Paris et les destinations suffisamment nombreuses.
  • Oui fréquemment de Brest pour Paris.
  • Oui au départ de Brest (j'habite Quimper) direction Lyon ou CDG
  • Italie ou Angleterre
  • 2 fois par an, pour Nice en urgence
  • J'habite au Québec et j'utilise la ligne air transat Montréal Nantes tous les ans. Je regrette qu'il n'y ait pas de liaisons directes hors saison.
  • J'utilise régulièrement la ligne Quimper - Paris Orly
  • Départ de Paris vers Brest, desservi idéalement depuis ORY e CDG.
  • Je prends assez régulièrement l'avion à Rennes. C'est un aéroport très pratique, très agréable. C'est parfait pour voyager sans stress. Je choisis souvent mes destinations de voyages en fonction de ce que propose l'aéroport. Récemment, je suis allée à Barcelone, Madrid et Amsterdam. L'aéroport de Rennes se développe bien et propose plein de destinations nouvelles très intéressantes. Il faut que cela continue. C'est bien mieux que Paris.
                      Non
  • Rarement pour aller en Crête ou Irlande
  • Non, je vais à Paris CDG car pas les destinations voulues en Bretagne
  • Non je ne prends jamais l’avion
  • Non, je prends le train et départ de Paris généralement. les avions  au départ de la Breatgne sont trop chers.

A l'horizon 2017, quel moyen de transport allez-vous privilégier : la ligne à grande vitesse ou avion ? 


                     C'est selon...
  • Je pense privilégier l'avion, mais il faudrait que les tarifs s'adaptent. Autrement les bus sont intéressants sur le plan des tarifs
  • Avions plus confortable
  • lgv
  • L'avion parce que c'est souvent moins cher que les TGV et on peut aller plus loin et plus vite, les destinations internationales sont bien desservies depuis la Bretagne, avec ou sans escale.
  • Au moins cher .
  • LGV - plus rapide, moins cher
  • Cela dépendra des destinations vers lesquelles j'irai
  • Avion rapide mais cher de Brest
  • Lgv : plus écolo, aussi rapide
  • Avion plus rapide pour Toulon
  • Tgv
  • Il faut comparer les prix et le temps de trajet
  • Paris / Rennes : train, autres destinations : avion
  • Lgv
  • L'avion, pour la rapidité, et la fiabilité.
  • Avions, moins chers
  • En fonction du prix et des destinations proposer je choisirai entre le TGV plus écologique ou bien l'avion plus rapide.
  • Pour Paris uniquement, la ligne à Grande Vitesse est intéressante au départ de Brest avec arrivée au centre de Paris. L'avion pour diverses destinations avec correspondances à Roissy ou Orly.
  • Les lignes de car c'est le moins cher
  • L'avion. La LGV ne change rien en Centre Bretagne qui restera déservie par des cars.
  • LGV sans aucun doute, pour une question de coût
  • Les 2
  • L'avion est toujours moins cher et plus rapide que le train, donc avion.
  • avion plus rapide
  • surtout pas le train ils sont sales et très chers pour peu d'avantages.
  • Avion
  • Avion
  • Avion
  • LGV pour moyens trajets. Rennes Paris/ Rennes Brest
  • Avion, le TGV est trop souvent en grève ou en panne ou en retard
  • Avion
  • Comme aujourd'hui. Quand le temps de trajet (y compris stationnement, temps d'attente et d'embarquement...) ne diffère pas trop, le train est plus économique / écologique. Pour des destinations mal desservies, l'avion.
  • LGV, je préfère les modes de transport moins polluants


Si un aéroport était construit à Notre-Dame-des-Landes, pensez-vous qu’il provoquerait la fermeture de petits aéroports bretons ?


                     Oui
  • Oui, le trafic baisserait et les aéroports Bretons finiraient par disparaître...
  • Oui, il est hors de question d'en construire un nouveau au détriment des autres. A chaque fois que je vais à celui de Nantes il y a très peu de monde, c'est quasi-vide, pourquoi investir autant pour si peu de public ? Autant renforcer et développer les existants !
  • Peut-être  : je pense qu'il faut moderniser l'actuel aéroport car on doit garder une piste pour Airbus.
  • Oui. Plutôt privilégier les aéroports de Brest et Rennes.
  • Ce serait le seul intérêt de cet aéroport.
  • Oui peut être mais Brest est trop loin de Nantes
  • C'est probable. il serait trop proche des petits aéroports.
  • Oui, complètement, et il y en a déjà un très proche donc inutile !
  • Peut-être. Mais ce ne serait pas forcément négatif
  • Oui, NDDL est trop proche de Rennes, l'un des deux aura forcément des difficultés
  • Oui car ses promoteur veulent en faire un hub international qui ne sera rentable qu'au dépend des autres aéroports.
  • Cela risquerait de leurs faire du tort à m'en pas doute car les compagnies privilègerai un grand aéroport plus rentable à des petit structure, moins rentable mais vitale pour l'économie locale.
  • Je pense que oui, car les compagnies aérienne vont privilégier une plus grosse structure pour avoir plus de vols donc plus de rentabilité.
                     Non
  • Non ils garderont leur rôle flexible
  • Non pas du tout mais on a pas besoin d autres aeroports
  • Probablement pas ceux du Finistère. Il faut deux heures de route pour se rendre à Nantes, ajoutés au temps d'enregistrement, de vol, de RER... prendre le train irait plus vite.
  • Non il n'est pas dimensionné pour accueillir suffisamment de passagers
  • Non, car NDDL sera mal relié en transports collectifs rapides à l'ensemble de la région. Pour les Rennais, la proximité de NDDL sera un atout, mais l'aéroport de Rennes conservera sa légitimité, notamment pour les habitants et entreprises situées à 1h de route (dans les Côtes d'armor, sud-manche, nord 35, mayenne, et est du Morbihan). En plus, cet aéroport a de belles infrastructures, sous-exploitées. Rappelons que l'aéroport de Bristol a une piste de 2100m comme Rennes, mais traite plus de 6 millions de passagers. Le fort dynamisme récent du trafic de l'aéroport Rennes prouve en tout cas qu'il existe une réelle demande locale, à condition de développer l'offre aérienne.de Rennes.
  • C'est pour moi de l'aéroport le plus proche que je souhaite partir. On n'a pas besoin d'un aéroport plus gros à Notre-Dame des Landes mais d'un aéroport plus gros à Rennes.
  • Non je ne pense pas, il s'agit d'un déplacement et non pas d'un regroupement. L'aérien a le vent en poupe, les aéroports de Rennes et Dinard présentent des taux de croissance importants. lorsque NDDL sera construit, Rennes aura probablement dépassé le million de passagers annuel. Tout dépendra des destinations proposées, si certaines destinations deviennent des doublons (proposées à la fois à Notre-Dame-des-Landes et dans de plus petits aéroports), je pense que les voyageurs pourraient avoir tendance à privilégier NDdL s'il est plus facile de s'y rendre que dans de petits aéroports, ce qui réduira le trafic dans les plus petits aéroports. En revanche à offres égales (niveau destinations et prix), je pense que les passagers auront tendance à opter pour l'aéroport le plus proche de chez eux, qui ne sera pas forcément celui de NDdL.

Retour d'HD, l'heure du débat à la rentrée. Toute l'équipe vous souhaite un bel été avec ou sans départ en avion...


L'histoire du football féminin