• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

HD, l'heure du débat

Heure de l’échange, de la réflexion autour de questions de société, pause nécessaire pour prendre du recul sur l’actualité, mais aussi mettre l’accent une fois par mois (le dimanche à 11 h ) sur un sujet qui vous concerne.
Logo de l'émission HD, l'heure du débat

Éoliennes : le trou d’air ?

L'éolien a du mal à s'installer sur le territoire malgré des objectifs fixés par le Pacte électrique / © DAMIEN MEYER / AFP
L'éolien a du mal à s'installer sur le territoire malgré des objectifs fixés par le Pacte électrique / © DAMIEN MEYER / AFP

La production des éoliennes est bien inférieure aux objectifs. Pourquoi ce trou d’air ? Faut-il un plan de relance de l’éolien ? Réponses dans "L'heure du débat" dimanche 21 janvier à 11 h.

Par AB

La Bretagne importe 85% de son électricité. Et chaque hiver, c’est la menace du "black out": un pic de consommation du au froid qui empêcherait de fournir de l’électricité à tous. Pour diminuer notre dépendance énergétique, la région a choisi de développer ses énergies renouvelables. Et, en particulier, de capter l’énergie du vent avec les éoliennes.

En 2010, l’Etat, la région, l’ADEME, RTE et l’ANAH (Agence nationale de l’habitat) co-signaient le Pacte électrique breton. L’objectif était d’installer une puissance de 1,8 GW en énergie éolienne, d’ici à 2020. Au rythme actuel, on devrait atteindre au mieux 1,1 GW à cette date. 


Comment expliquer ce retard ?


Une partie de la réponse réside dans les longues procédures administratives avant de lancer un chantier. Mais aussi dans la résistance de la population : associations environnementales et citoyennes multiplient les recours en justice contre les développeurs de projets éoliens. De nouvelles technologies apparaissent aussi : éoliennes flottant au large de nos côtes, hydroliennes captant l’énergie des courants marins…

Alors, que faire ? Simplifier les procédures pour relancer la filière éolienne ? Ou bien changer de stratégie énergétique ?

L'émission "L'heure du débat" fera le point dimanche 21 janvier à 11 h, avec André Crocq, conseiller régional délégué à la transition énergétique, et Loïk Le Floch-Prigent, l’ancien PDG d’Elf reconverti en consultant dans l’industrie et éolien-sceptique. Des représentants de l’Ademe (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie), de RTE (Réseau de Transport d’Electricité), de l’association Gardez les caps et des entreprises Ailes Marines, Sabella et Eolfi participeront également à ce débat.

Revoir l'émission




A lire aussi

Match nul pour le Stade Rennais à Nice