Qui sommes-nous ? Vos documentaires

Tous les lundis, après le Grand Soir 3 
Logo de l'émission Qui sommes-nous ? Vos documentaires

Le documentaire “Rock 'n' Rennes” : histoire d'une scène musicale émergente

La musique pop-rock semble faire partie de l'ADN de Rennes, la capitale bretonne. C'est cette idylle que retrace le documentaire "Rock 'n' Rennes" entre succès et déconvenues. 

Par Catherine Deunf

Rennes et le rock, une histoire éternelle ? Peut-être pas. Jusqu’au milieu des années 70, la vie musicale de la ville ronronne et puis… En 1976, s’ouvre la liaison trans-Manche entre Saint-Malo et Portsmouth, et avec elle, la possibilité pour les jeunes Bretons de se rendre facilement  à Londres, à la pointe de la créativité musicale. Dans leurs valises, ils ramènent la musique punk qu’ils y ont entendue. "C’est la musique punk qui a nettoyé tout ça", se souvient Ronnie, DJ de la mythique boîte de nuit rennaise de l’époque "le Paradise". Toute une génération va alors "faire sa musique" et ne plus se contenter d’écouter la musique rock de ses aînés, comme souligne Jean-Louis Brossard, co-fondateur du festival des Trans Musicales.


La marmite des Trans


La marmite se met à bouillonner. Le festival des Trans Musicales, né en 1979, agit en véritable rampe de lancement pour tous ces artistes.


Il fallait que ça sorte… De cette insatisfaction profonde que je ressentais de cette France giscardienne complètement étouffée, complètement sous cloche, confie Philippe Pascal, alors chanteur de Marquis de Sade.



Figure emblématique de cette époque, le groupe trace le chemin de toute une génération. Dans son sillage, Etienne Daho, Pascal Obispo, Dominic Sonic, Niagara, Christophe Miossec… Le chanteur brestois se rappelle son premier passage aux Trans avec son groupe, Printemps noir : "Le truc de la scène rennaise, c’est d’avoir saisi au bond ce côté du punk et de pouvoir monter un groupe sans être un virtuose."
 

Les lumières de la ville


Mais vers 1983, le souffle rock s’épuise. Les musiciens s’essoufflent d’une vie trop festive ou d’une obligation de rock attitude qui les emprisonnent. Daho, Obispo, Niagara partent à Paris pousser de nouvelles portes.

 Si j’étais resté à Rennes, je n’aurais jamais assumé ce que j’ai fait après : chanteur de variété, de chansons…, sourit Pascal Obispo.


À la fin des années 80, les Trans aussi évoluent, se tournant vers une programmation plus internationale. "Ce qui nous a manqué à ce moment-là, c’est d’aller à Paris", conclut Philippe Pascal, ex leader de Marquis de Sade puis de Marc Seberg. "Qu’il y ait quelqu’un dans la place pour nous vendre (…) on a loupé le coche."

Voici un extrait du documentaire :

Extrait doc Rock 'n' Rennes
Extrait doc Rock 'n' Rennes

"Rock 'n' Rennes", un documentaire de David Morvan et Erwan Le Guillermic. 52 minutes.

Une coproduction Aligal Production et France Télévisions / France 3 Bretagne
Diffusion le lundi 4 décembre 2017 après le Soir 3 
Rediffusion le mardi 5 décembre, à 8 h 50



A lire aussi

80km/h sur le réseau secondaire ?