• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Vos documentaires

Tous les lundis, à partir de 23 h dans la case "La France en vrai" 
Logo de l'émission Vos documentaires

Dans leurs yeux : dans l’intimité des marins pêcheurs

L'escale pour les marins, le temps de la fête / © Iloz productions
L'escale pour les marins, le temps de la fête / © Iloz productions

La vie sur un bateau, comment la décrire ? La montrer ? Que se passe t-il à bord pendant ces longs mois ? Les pêcheurs se filment depuis longtemps. Séverine Vermersch a reçu leurs images, et fait parler ces hommes qui n’ont pas l’habitude de se dévoiler.

Par Emilie Colin

"L’impression d’avoir saisi, mais pas assez montré" c’était le constat et regret de la réalisatrice Séverine Vermersch après avoir fini son film "À l’ouest", il y a huit ans. A l’époque, elle avait embarqué dans un chalutier. D’aussi loin qu’elle se souvienne, elle a toujours été intéressée par les marins, les épopées, les aventures...mais surtout par les hommes et leurs histoires.

Des marins, des cinéastes


En réfléchissant à comment approcher l’intimité des marins-pêcheurs, elle se dit qu’eux-mêmes ont dû se filmer. La réalité lui donne raison. Elle trouve des images à la cinémathèque de Bretagne puis décide de lancer un appel via la presse locale.

Au total, elle se retrouve avec 170 heures de rushes (de tournage). Elle rencontre alors ceux qui lui donnent à voir un bout de leur vie, un moment toujours "très émouvant" raconte t-elle. "Parce que les marins avaient quelqu’un qui s’intéressait à leurs films, restés dans les tiroirs."

L'heure du repos, à bord / © Iloz productions
L'heure du repos, à bord / © Iloz productions

Pour elle, ce sont tous des cinéastes amateurs. "Ils ont tous un intérêt à filmer. C’est une vraie attitude de cinéaste dans le sens où ils veulent capter le temps et la mémoire des gens, pour rendre les choses éternels." David est l’un d’eux, il voulait tout montrer : le mouvement, quand on ramène, étripe, lave le poisson, les creux de la mer… Montrer à qui ? Beaucoup évoquent celles restées à terre, les femmes. La plupart d'entre elles n’ont jamais voulu les regarder ces images, d’autres les connaissent par cœur. 

Dans leurs yeux : pourquoi le marin se met à filmer
Loïc raconte l'achat de son matériel et ses envies de filmer


Dans leurs yeux


Hyacinthe, Philippe, Benoit, Léon, Bernard, David... tous parlent sur leurs images. Alors que l'on contemple ce qui a été, ou est leur quotidien, on se fait happer par leur regard, frontalement. Ils racontent, certes, avec des mots : l'enfance, le choix de la pêche, leur travail, les tempêtes, mais leurs yeux disent le reste : l'amour, l'éloignement et le manque, la mort. Tous rappellent cette citation d'Aristote : "Il y a trois sortes d’hommes, les vivants, les morts et ceux qui sont en mer."

"Dans leurs yeux", un film de Séverine Vermersch
Une co-production France 3 Bretagne / Iloz productions



A lire aussi

Saint-Brieuc: au centre, la bataille des élections municipales est lancée