Qui sommes-nous ? Vos documentaires

Tous les lundis, après le Grand Soir 3 
Logo de l'émission Qui sommes-nous ? Vos documentaires

“Marcel Brient, un collectionneur à l'œuvre” : l'amour de l'art, entre risques et réussites

Marcel Brient / © Mille et une films
Marcel Brient / © Mille et une films

Marcel Brient originaire de l'île-Grande est l'un des plus grands collectionneurs d'art contemporain en France et le plus grand collectionneur de design au monde. Il a construit son "monde provisoire" au fil du temps et des rencontres, une histoire à découvrir dans le documentaire qui lui est dédié.

Par Emilie Colin

Enfant, il dessinait sur le perron de sa maison en Bretagne. Très vite, pourtant, Marcel Brient se rend compte qu'il n'a pas forcément le talent. Comme il le dit lui-même, il est un "artiste raté". Sauf que son goût pour l'art est immense. Né en 1940, dans une famille pauvre, le jeune pêcheur de bigorneaux se lance dans la collection d'art et finit par devenir un expert avisé et reconnu. Il a repéré, souvent avant tout le monde, les Murakami, Gonzalez-Torres, Koons et autres grands noms de l'art actuel, sans compter la possession de chefs-d'œuvres de Giacometti, Miro ou Fernand Léger.

Trouver l'argent pour posséder ce qu'il veut avoir


Pour Marcel Brient, la collection est un jeu, pour lequel il s'est donné les moyens. "J'ai toujours travaillé" dit-il. Sa collection s'oriente aussi vers l'avant-garde pour des questions financières. À l'époque, "ce n'était pas cher". 

Travailler pour avoir : Marcel Brient collectionneur d'art
extrait du documentaire "Marcel Brient, un collectionneur à l'œuvre"

Un monde provisoire


La collection grandit au fil du temps et des rencontres. L'homme aussi. Il quitte l'Île-Grande pour Paris. Plus tard, il reprend les études et devient ingénieur en métronomie physique. Marcel Brient se revendique un maître, Louis, un ami dont on sent l'influence, très forte. Louis-Gabriel Clayeux lui apprend. Louis le met en relation avec ces artistes qu'il admire. Marcel Brient ne sait pas trop comment il en est arrivé là, il aime spéculer, acheter, "une manière de réussir ou de se casser la figure". 

Son monde provisoire est cette collection qu'il s'est construite. Elle commence à prendre de la place, à tel point qu'il envisage de tout vendre, pour la "soumettre au désir".  Il aimerait aussi la montrer, sur ses terres de l'Île-Grande pour raconter son histoire, avant de disparaître. 

"Marcel Brient, un collectionneur à l'œuvre" un documentaire de Thierry Compain
Une co-production France 3 Bretagne / Mille et Une Films
Diffusion le lundi 30 octobre 2017 après le Soir 3
Rediffusion lundi 6 novembre 2017 à 8 h 45




A lire aussi

Maladie d'Alzheimer : comment l'accompagner

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne