Qui sommes-nous ? Vos documentaires

Tous les lundis, après le Grand Soir 3 
Logo de l'émission Qui sommes-nous ? Vos documentaires

Morlaix : des comédiens handicapés décrochent la lune

Guillaume Drouadaine et Christelle Podeur en pleine répétition de "Ludwig, un roi sur la lune" / © Point du jour
Guillaume Drouadaine et Christelle Podeur en pleine répétition de "Ludwig, un roi sur la lune" / © Point du jour

Depuis plus de 30 ans, Madeleine Louarn travaille avec les comédiens handicapés de l’atelier Catalyse qu’elle a créé à Morlaix. Le documentaire suit leurs répétitions à l’occasion de la création "Ludwig un roi sur la lune" sélectionné pour le festival d’Avignon 2016.

Par Emilie Colin

Christelle, Tristan, Christian, Jean-Claude, Sylvain et Guillaume sont des comédiens professionnels et résidents de l’ESAT (Etablissement et Service d’Aide par le Travail) des Genêts d’Or à Morlaix. Tous travaillent avec Madeleine Louarn au sein de l’atelier Catalyse à Morlaix. La metteur en scène a créé cet atelier il y a trente ans avec des comédiens handicapés mentaux. Elle leur a fait jouer William Shakespeare, Samuel Beckett, Lewis Caroll, Aristophane. Les grandes scènes nationale les produisent.

Ce documentaire les suit pendant la création de "Ludwig, un roi sur la lune" proposé notamment en 2016 au festival d’Avignon. La pièce de Frédéric Vossier est centrée autour de la figure du roi Louis II de Bavière. La légende qui entoure ce roi romantique, les événements de sa vie et son amour absolu de l’art ouvrent un espace immense pour explorer le fantasme et le rêve. Diagnostiqué paranoïaque et destitué pour être interné, Louis II pose à l’endroit de ce qu’est le normal et l’anormal une question très proche de celle que posent les acteurs de Catalyse.

"Le plus important c’est toi, ce que tu as dans le cœur"


Les comédiens appréhendent le texte par le biais de nombreuses répétitions. Ceux qui ne savent pas lire apprennent tout oralement. On leur enseigne aussi comme évoluer physiquement sur scène. Ils discutent souvent entre eux du sens de la pièce, entre deux moments de jeu. 


J’ai face à moi des gens qui sont vulnérables et qui ont une confiance totale en moi, je leur suis redevable de ça. Ils ont tellement confiance en moi que, même s’ils n’ont pas forcément conscience de ce qu’ils sont en train de montrer, ils s’en remettent à moi. Ils s’abandonnent, ils sont dans ma main. La moindre des choses est que j’endosse la responsabilité des choix qui sont les miens dès lors qu’ils les concernent.” (Madeleine Louarn)
 

Madeleine prône l’exigence tout en prenant soin d'eux. Même si elle s’adapte à ses comédiens et choisit à qui elle va donner tel ou tel texte selon la difficulté, elle ne laisse rien passer. Tout au long du film, on la voit exprimer ses attentes, reprendre Christelle ou Christian lorsqu’elle constate un manque d’investissement. "Nous ce que l’on veut c’est que tu trouves l’endroit juste pour toi" assène t-elle.  

"Un théâtre sur la lune" un documentaire de Jean-François Ducrocq et Eric Chebassier
Une co-production France 3 Bretagne / Les 48ème rugissants - Point du Jour

Diffusion le lundi 12 février 2018, après le Soir 3



L'engagement de Kendal Breizh