• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Littoral - Le magazine des gens de mer

Le dimanche à 12 h 55, rediffusé nationalement le mardi à 9 h 20
Logo de l'émission Littoral - Le magazine des gens de mer

Voir et revoir, La SNSM sur les planches et le ligneur de l’Aber-Wrac’h

Une plage, des sauveteurs qui tentent de ranimer un enfant, des parents désespérés, les comédiens vont vivre les pires situations aux secouristes de la SNSM. Manu traque le bar et le lieu jaune le long de la côte des légendes.  Manque de poissons, hiver rigoureux, le métier de ligneur est difficile.

Par Sophie Bourhis

En ce premier jour de l'année, toute l'équipe de Littoral se joint à Laurent Marvyle pour vous souhaiter une excellente année pleine de petites douceurs et d'embruns.

Le théâtre au secours des secouristes.  
Une fois par an, pendant deux jours, des stagiaires de la Société National de Sauvetage en Mer se réunissent au Pôle national de formation de la SNSM à Saint-Nazaire, pour participer au stage "Interventions d'urgence et gestion du stress". Un stage atypique où des comédiens déchainés malmènent les sauveteurs. Des saynètes imaginées par le Docteur Pain, médecin urgentiste, sont jouées par les comédiens sur la plage, au port, sur le quai ou à bord des cabines de pilotage. Dans des situations proches du réel,  les sauveteurs de la SNSM apprennent ainsi à gérer le stress afin de mieux se préparer pour leurs futures interventions. Comment se comporter dans l'urgence, comment dialoguer avec les familles des victimes, oser parler d'un stress vécu au cours d'un sauvetage, etc…Une formation complète qui permet d’acquérir les bons gestes et envisager les comportements à suivre dans l'urgence. Il s'agit aussi de faire un travail sur soi afin d'éviter les effets post traumatiques.
Réalisation Jean-François Naud


Traque à l'Aber-Wrac'h. 
A L’aber Wrac’h, Manu est l’un des derniers ligneurs du Finistère nord, devenu pêcheur en 2008. La période d’ouverture est régulièrement ponctuée de coups de vent, et entre deux bourrasques, il traque les bars et lieux jaune le long de la côte des légendes. Mais l’hiver en Finistère, il faut savoir faire le dos rond pendant des jours, voire des semaines pour débusquer le bon poisson de ligne. A la manière d’un huis-clos, ce film est une tranche de vie embarquée dans l’univers de Manu. Au pays Pagan les ligneurs sont de moins en moins nombreux. Avant d’être pêcheur, il était éducateur sportif licencié en psychologie. Aujourd’hui, malgré les difficultés du métier, il assume son choix et ne regrette rien.  Les mois d’hiver sont souvent difficiles. Heureusement, il y a parfois la joie de trouver au bout de la ligne un bar qui frétille ou un lieu jaune qui passait par là. Et c’est le must pour le ligneur, et pour les cuisiniers et amateurs de bonne chair.
Réalisation Fabrice Caer.  (Extrait)
La SNSM sur les planches et le ligneur de l’Aber-Wrac’h

 

Match nul pour le Stade Rennais à Nice