Littoral - Le magazine des gens de mer

Le dimanche à 12 h 55, rediffusé nationalement le vendredi à 8 h 10
Logo de l'émission Littoral - Le magazine des gens de mer

Littoral revient le 12 septembre à 16h15

Après les diffusions des Estivales de Littoral tout cet été, retrouvez votre magazine des gens de mer à partir du samedi 12 septembre toujours à 16h15 pour une belle programmation encore pour cette saison à venir. Et pour bien commencer, partons en Normandie avec les gens des cabines.

Par Sophie Bourhis

La mer se féminise petit à petit, et le festival des chants de marins de Paimpol s’est mis au diapason. Littoral redémarre donc sa saison dans la liesse des fanfares, avec plein de jeunes filles sur le devant de la scène ! Et comme la rentrée veut rester ensoleillée, le magazine a aussi pris un petit bain de plage, à RivaBella, aux abords des cabines de Ouistreham.

Les femmes prennent du galon à Paimpol. 
La mer a longtemps été une affaire d’hommes. Jusqu’aux années 60, les femmes ne pouvaient prétendre à aucun métier dans la marine nationale ou à la pêche. Longtemps, elles n’avaient pas le droit de monter sur les bateaux, au prétexte que comme les  lapins, elles portaient malheur. Logiquement, les chants de marins étaient donc l’apanage des hommes… Jusqu’à récemment où des femmes ont voulu s’emparer des traditions maritimes et le grand festival de Paimpol s’en est fait l’écho. Cette année, des groupes 100% féminins comme les Biches Cocottes, les Pirates ou les Whiskey&Women se sont approprié un répertoire de chants très masculins, avec une bonne dose de talent et d’humour. Enfin, les mentalités et les habitudes ont commencé à bouger. La mer, au fil des ans, a doucement accepté de laisser une place aux femmes. Aujourd’hui, elles sont skippers de course au large, capitaines de vaisseaux, patrons de pêche ou de vieux gréements. Et sur le devant de la scène du festival des chants de marins de Paimpol !
Reportage Isabelle Rettig

Les gens des cabines
Sur la côte de Nacre normande, à Ouistreham, sont installées sur le sable plus de 150 cabines de plage. Construites à la fin du XIXème siècle, pour accompagner le développement des bains de mer, elles servaient à protéger la pudeur des dames, mais aussi, à abriter des petites blanchisseries ou des commerces de bouche. Les gens qui les habitent aujourd’hui savent vivre avec l’air de la mer et du temps. On regarde passer les ferries, on s’invite chez les uns et les autres, on sent le vent, on file se baigner. L’endroit s’appelle Riva Bella, en toute simplicité. La plupart des habitants ont hérité de leur cabine par leurs parents ou leurs grands-parents. L’ambiance est bon enfant. Comme un parfum de vacances, délicieusement tenace, qui ne vous quitterait plus, pour mieux attendre l'hiver à venir.
Réalisation Nathalie Marcault
Extrait Littoral, les gens des cabines


Diffusion le samedi 12 septembre 16h15