• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Littoral - Le magazine des gens de mer

Le dimanche à 12 h 55, rediffusé nationalement le mardi à 9 h 20
Logo de l'émission Littoral - Le magazine des gens de mer

L'émission Littoral rend hommage à la solidarité des gens de mer

Marine Barnérias a passé une journée au cote des bénévoles de la station SNSM de l'Aber-Wrac'h
Marine Barnérias a passé une journée au cote des bénévoles de la station SNSM de l'Aber-Wrac'h

Pour cette dernière émission de la saison, nous avons voulu rendre hommage aux sauveteurs en mer : les bénévoles de la SNSM. La journée nationale des sauveteurs en mer les 28 et 29 juin résonnera encore plus fort cette année avec la disparition récente de 3 sauveteurs aux Sables d'Olonne .

Par Sophie Bourhis

Lorsque nous avons préparé cette émission en avril dernier, nous voulions rendre hommage à une station de la SNSM qui avait été marquée par le passé par un épisode dramatique. Le 07 août 1986, les bénévoles de la station de l’Aber-Wrac’h dans le nord du Finistère vivaient une nuit tragique.
Les cinq hommes formant l’équipage du canot ont payés de leur vie alors qu'ils tentaient de porter secours aux occupants d'un voilier. 
Trente-trois ans plus tard, ce drame reste gravé dans la mémoire collective. Il résonne d'autant plus fort avec l'actualité récente. 

Le 7 juin dernier au large des Sables-d'Olonne, le chavirage de la vedette SNSM, sortie en pleine tempête Miguel pour aller chercher un pêcheur en difficulté, a coûté la vie à trois marins, bénévoles à la SNSM. Le pêcheur est également disparu.  

 

Les sauveteurs savent que leur engagement est total. On prend des risques. On dit souvent qu'ils donnent tout, qu'ils ne prennent que des risques, parce qu'ils sont bénévoles 

                                                                                                                                                         Xavier de la Gorce, Président de la SNSM


Un hommage national a été rendu à ces sauveteurs, pour leur engagement et leur courage au service des autres.
Hommage aux sauveteurs disparus de la SNSM des Sables d'Olonne -13 juin 2019 / © AFP - L. Venance
Hommage aux sauveteurs disparus de la SNSM des Sables d'Olonne -13 juin 2019 / © AFP - L. Venance

Aux origines du sauvetage en mer


Jusqu'au 19ème siècle le sauvetage en mer était souvent une réalité tragique, marquée par le manque de moyens techniques, humains et financiers. La SNSM est née en 1967 de la fusion de la Société Centrale de Sauvetage des Naufragés  (fondée par l’Amiral Rigault de Genouilly)  et de la Société des Hospitaliers Sauveteurs Bretons (créée par Henri Nadault de Buffon).  Ces deux associations centenaires sont issues d’une vieille tradition maritime : le secours des personnes en mer , bénévolement et gratuitement.

A l’occasion du cinquantenaire de la SNSM en 2017, le sauvetage en mer a été reconnu “Grande cause nationale 2017”.

8000 bénévoles


La SNSM a pour vocation de secourir toute personne en danger en mer et sur les côtes, en France métropolitaine et en Outre-mer. La société nationale de sauvetage en mer est une association financée à 80% par des dons du public et 20% par l’argent des collectivités locales et de l’Etat.
Elle s’appuie sur 8000 bénévoles au service du secours en mer, à partir de 214 stations de sauvetage et 32 centres de formation et d’intervention.
En 2018, les Sauveteurs Embarqués et les Nageurs Sauveteurs ont porté secours à 30 000 personnes dont plus de 9000 en mer.

Suite à ce drame des Sables d’Olonne, devons-nous remettre en question le fonctionnement de la SNSM ?
La réponse de Xavier de la Gorce, président de la SNSM, le 15 juin sur Europe1

La Belle Angèle


Pour cette émission, Marine Barnérias part à la rencontre des équipiers du bateau traditionnel de la Belle Angèle. En une nuit, ils ont perdu un homme et un bateau. Une expérience dont on ne ressort pas indemne mais une expérience qui aurait pu être encore plus dramatique si un canot de la SNSM n’avait pas été présent à temps pour les sauver. C’est cette équipe de sauveteurs, aussi discrète que modeste et courageuse, que Marine va rencontrer à l’Aber Wrac’h. Elle va partager avec eux une séance d’entrainement en mer et prendre part aux exercices.
Littoral, la solidarité des gens de mer
Témoignages émouvants des rescapés du bateau "La Belle Angèle" qui a fait naufrage le 17 octobre 2017 et reconnaissance du travail des sauveteurs de la SNSM qui les ont sauvés - France 3 Littoral

Littoral c'est à voir samedi à 11h30 sur France 3 Pays de la Loire et Normandie et dimanche à 12h55 sur France 3 Bretagne. 

A lire aussi

[TEST] Ensemble C'est Mieux en Bretagne 03/07